REXCOR : une expérience pour restaurer la Calanque de Cortiou

News

Didier Réault, Président du Conseil d’Administration du Parc National des Calanques, Laurent Roy, Directeur Général de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, représenté par Gaëlle BERTHAUD, directrice de l'Agence de Marseille, Philippe Thiévent, Directeur de CDC Biodiversité ont convié la presse à une présentation officielle du projet REXCOR (Restauration écologique EXpérimentale de la calanque de CORtiou).

Le projet REXCOR est une opération expérimentale visant à amorcer la restauration de la calanque de Cortiou historiquement dégradée, à travers l’immersion de récifs artificiels. Cette opération est mise en place alors que d’importants efforts ont été déployés ces 20 dernières années pour améliorer la qualité des eaux traitées de l'aire marseillaise rejetées en mer par un émissaire à Cortiou, ce qui permet maintenant de s’intéresser à l’amélioration de la qualité des écoystèmes.

REXCOR a pour objectif de restaurer une ou plusieurs parties des peuplements et des fonctionnalités écologiques du site à différentes distances du rejet (fonctions d’habitat, de nurserie et de biomasse). Les travaux d’immersion des récifs artificiels sont actuellement en cours.

 

Le Pôle Mer Méditerranée accompagne ce projet

REXCOR est issu d’un appel à projets lancé en 2013 par le Parc national des Calanques en partenariat avec l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et le Pôle Mer Méditerranée dans le but de faire émerger des pistes de solutions pour la restauration écologique de la calanque de Cortiou.

Il est porté par le groupe EGIS en association avec CDC Biodiversité et Architeuthis. Le projet, de près d’un million d’euros, fait partie intégrante des actions du contrat de baie de la Métropole Aix–Marseille. Il est co-financé à 30% par le groupement Egis, CDC Biodiversité, Architheutis et à 70% par l’Agence de l’eau.

Le Pôle Mer Méditerranée a labellisé le projet et suit son évolution. Guy Herrouin a participé au point presse.