Pour une gestion durable des sédiments côtiers

News

Le Pôle Mer a participé au dernier colloque RAMOGE, sur la gestion durable des sédiments marins, sur fond d’enjeux européens et avec les spécificités méditerranéennes.

Les 28 et 29 octobre à Monaco, le Pôle Mer PACA participait au colloque sur  la gestion durable des sédiments, organisé dans le cadre de l’accord RAMOGE entre l’Italie, Monaco et la France. Ce colloque a fait clairement apparaître que la gestion des sédiments marins doit évoluer, dans un contexte dual d’augmentation des dragages et de préservation de l’environnement. En effet, le dragage des sédiments des ports représente chaque année près de 50 millions de tonnes de matériaux, dont une partie est polluée. Pour la seule rade de Toulon, les sédiments à draguer représentent 400 000 m3.
Le Pôle Mer PACA soutient plusieurs projets pilotes sur son territoire.
Pour SEDIMARD, projet du Contrat de Baie de la rade de Toulon, le Conseil Général du Var est maître d’ouvrage d’un site de traitement des déblais de dragage ; on y gère la caractérisation des composants et l’identification de filières de valorisation.Le projet Sedigest vise à valider quels traitements et précautions sont à mettre en oeuvre sur les sédiments marins issus de dragage, afin de définir dans quelles conditions ils pourraient être valorisés, par exemple sous forme de remblais.Le projet Sedidepot s'intéresse au stockage de certain types de sédiments dans les carrières.Le projet Sedimateriau, en cours d'élaboration, a pour but d'étudier et valider d'autres filières de valorisation, comme les matériaux de construction, le remblaiement de terres pleins portuaires, la réalisation de routes, etc.

INFO+ garry@polemerpaca.com