Appel à projets 2018 du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche

Europe

L’agence exécutive pour les PME (EASME) de la Commission européenne lance un nouvel appel à projets financé par le fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (EMFF), ouvert jusqu’au 31 janvier 2018.

L’objectif général de l’appel à projet EMFF 2018 est d’accélérer le développement et la mise en œuvre de la politique maritime de l’Union européenne (UE) et le développement durable de l’économie bleue en Europe.

Cet appel à projets se divisent en trois sous appels :

1)     EMFF-01-2018: Blue Labs - innovative solutions for maritime challenge

L’objectif est de promouvoir des laboratoires innovants (« Blue Labs ») pour piloter des nouvelles solutions économiquement viables et répondant aux défis et opportunités maritimes et marines sélectionnées.

La proposition doit être soumise par un consortium d’au moins 2 entités légales de 2 pays différents. Le consortium doit comprendre au moins :

 

  • Un organisme/institutions scientifique/ de recherche ;
  • Une entreprise ou association professionnelle.

 

2)     EMFF-02-2018: Blue Carrers

L’objectif est de promouvoir des approches innovantes pour renforcer la coopération entre l’industrie et la formation afin de combler l’écart entre l’offre et la demande de compétences.

La proposition doit être soumise par un consortium d’au moins 2 entités légales de 2 pays différents. Le consortium doit comprendre au moins :

 

  • Un organisme de formation/d’enseignement ;
  • Une entreprise, une chambre de commerce ou un cluster maritime.

 

Des autorités publiques ou d’autres acteurs publics ou privés peuvent être partenaires.

 

3)     EMFF-03-2018: Grants for the Blue Economy - investing in innovation

L’objectif est de soutenir des projets de nouvelles applications industrielles ou de services ou de solutions pour l’économie bleue en phase de test/déploiement/industrialisation.

Les propositions attendues doivent atteindre un TRL 6-9. Une preuve de concept doit avoir été réalisée et des premiers essais de terrain en cours.

La proposition peut être soumis par un seul candidat (une entreprise) ou par un consortium de partenaires comprenant au moins une entreprise. Les partenaires doivent être actif dans les secteurs de l’économie bleue et des chaînes de valeur associées (énergies marines renouvelables, biotechnologies bleues, tourisme côtier, aquaculture, transport maritime, construction et réparation navale, transport, exploitation pétrolière et gazière offshore, pêches).

 

 Retrouver le texte complet de l’appel à projet (en anglais) ici.