Le Port de Marseille Fos, le groupe Costa et le Pôle Mer Méditerranée s'associent pour développer et favoriser des escales plus écologiques pour les navires de croisières à Marseille

Un accord de partenariat a été signé aujourd’hui pour améliorer les solutions technologiques existantes et explorer toutes les voies possibles pour améliorer la qualité de l’air

 

 

Marseille, le 23 février 2020 - Une nouvelle étape est franchie aujourd’hui vers un engagement toujours plus fort pour améliorer la qualité de l’air et minimiser l’impact des activités maritimes à Marseille. Dans le cadre d’une coopération continue en vue du développement durable des activités de croisière, le Groupe Costa, leader sur le marché des croisières en Europe, et le Port de Marseille Fos ont signé un nouvel accord de partenariat visant à confier la réalisation d’une étude expérimentale au Pôle Mer Méditerranée (PMM) et à ses partenaires, avec le soutien de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME). L’objectif est de financer et de mener des recherches sur des solutions technologiques de pointe qui permettraient d’améliorer l’efficacité des systèmes énergétiques utilisés tant à terre qu’à bord des navires pour promouvoir plus encore les activités portuaires durables.

 

L’accord de partenariat est le fruit d’un intérêt commun des partenaires pour la réalisation d’une étude portant sur la mise en œuvre d’un système de connexion des navires de croisière au réseau électrique terrestre du Port de Marseille Fos. L’étude validera également la faisabilité technique, environnementale et financière de la réalisation d’un système permettant le raccordement simultané de deux navires de croisière alimentés par des énergies renouvelables.

 

Le Pôle Mer Méditerranée, pôle français de compétitivité, qui a pour ambition de contribuer au développement durable de l’économie maritime et littorale du bassin méditerranéen en Europe et dans le monde, coordonnera cette étude pilote. Aux termes de l’accord conclu avec Costa et le Port de Marseille Fos, le Pôle Mer Méditerranée réunira les meilleures entreprises choisies pour leurs compétences techniques industrielles et soumettra une éventuelle feuille de route pour la réalisation du projet.

 

La signature officielle du partenariat a eu lieu aujourd’hui à bord du Costa Smeralda, à l’occasion de la présentation officielle du nouveau navire amiral aux institutions et partenaires de

Marseille. Costa Smeralda et AIDAnova sont les deux premiers navires de croisière au monde alimentés au GNL qui font régulièrement escale à Marseille.

 

« Déterminé à être le numéro un des croisières durables, le Groupe Costa a été le premier à comprendre la nécessité d’étudier, d’investir et de mettre en œuvre des technologies durables et des projets innovants. Notre plan industriel intègre les principes clés de l’agenda 2030 des Nations unies et nous visons à coopérer avec les institutions, les centres de recherche et les autorités portuaires pour unir nos forces. L’accord que nous signons aujourd’hui est un signe supplémentaire de notre engagement envers la ville de Marseille et de la forte coopération que nous avons établie avec le Port de Marseille. Avec nos partenaires et toutes les parties prenantes, nous voulons accélérer la recherche et la mise en œuvre de solutions durables concrètes à Marseille », a indiqué Michael Thamm, PDG du groupe Costa et de Carnival Asie.

 

« Avec le groupe Costa et le Pôle Mer Méditerranée, avec le soutien de l’Ademe, nous franchissons aujourd’hui une étape supplémentaire dans notre ambition commune de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air à Marseille à l’horizon mi 2024. Par les recherches qui seront menées dans le cadre de l’étude, nous souhaitons mettre en œuvre une nouvelle dimension de notre projet global de connexion des navires passagers dans le port de Marseille Fos, qui permettra d’intégrer une production complémentaire d’électricité renouvelable, produite localement, sur le réseau de distribution du port. L’ambition est bien d’arriver à l’élimination des émissions atmosphériques des bateaux de croisière amarrés en utilisant une électricité plus verte et économiquement durable », a souligné Hervé Martel, président du directoire du Port de Marseille Fos.

 

 

« En tant que pôle mondial dédié à l’innovation dans l’économie bleue, nous sommes profondément impliqués dans le développement durable de smartport, greenport, smartship et greenship (navires et ports intelligents et respectueux de l’environnement). Nous sommes très fiers que le groupe Costa et le Port de Marseille Fos nous aient confié la coordination et la production de cette étude importante. En effet, ce projet est stratégique pour le futur des activités de croisière en région Sud Provence Alpes-Côte d’Azur et son premier port de croisière Marseille », a ajouté Patrick Baraona, Directeur Pôle Mer Méditerranée.

 

Le Groupe Costa investit déjà beaucoup dans les technologies durables et les projets innovants au sens large pour réduire l’impact de sa flotte sur l’environnement. En plus d’être un pionnier de la technologie du GNL, près de 50 % de sa flotte est équipée ou pré-équipée d’une connexion électrique à quai. De plus, environ 70 % des navires du groupe actuellement en service sont dotés de systèmes d’épuration des gaz d’échappement appelés « Advanced Air Quality Systems », qui permettent de réduire les particules et les émissions d’oxyde de soufre. Ces systèmes ont été fabriqués en partenariat avec Ecospray Technologies, une société du Groupe Costa leader dans le secteur des croisières en matière de traitement des fumées et des émissions.

Le groupe prévoit également l’utilisation de batteries lithium-ion et de piles à combustible : en 2020, l’AIDA Prima sera le premier navire de croisière à intégrer des batteries, grâce à un accord novateur de modernisation de l’alimentation par batteries conclu avec Corvus Energy.

 

 

À propos du Groupe Costa

Le Groupe Costa fait partie du Groupe Carnival Corporation & plc, le plus important opérateur du marché des croisières au monde. Numéro un de la croisière en Europe et en Chine, avec ses deux marques Costa Croisières et AIDA Cruises, le groupe Costa dispose d’une flotte de 29 navires, dont deux entièrement alimentés au gaz naturel liquéfié (GNL) et trois autres, qui devraient être livrés dans les trois prochaines années.

 

A propos du port de Marseille Fos

Avec un trafic de 79 Millions de tonnes de marchandises, ses 3,1 millions de passagers, le port de Marseille Fos est le premier port de France, le second de Méditerranée.

 

Sur une zone aussi étendue que la ville de Paris, il dispose d’espaces et d’infrastructures pour accueillir à la fois des activités maritimes, logistiques et industrielles. Port généraliste, il traite tout type de marchandise: hydrocarbures et vracs liquides (pétrole, gaz et produits chimiques), marchandises diverses (conteneurs et autres conditionnements), vracs solides (minerais et céréales). Il accueille des entrepôts sur deux zones logistiques à proximité des terminaux à conteneurs de Fos (Ikea, Maisons du Monde, Geodis/ Mattel…) ainsi que des industries (raffinage, sidérurgie, industrie chimique). Comme tout port de niveau mondial, il assure une activité de réparation navale avec 9 formes de radoub dont la plus grande de Méditerranée, la « forme 10 ». C’est aussi un port qui répond aux standards internationaux requis pour les activités de passagers, croisière et ferries.

 

Le port de Marseille Fos place l’excellence environnementale au cœur de sa stratégie. Il mise sur une croissance économique durable par un aménagement industriel responsable et innovant favorisant l’économie circulaire. Il agit pour réduire considérablement l’impact des activités maritimes sur la qualité de l’air par la connexion électrique des navires à quai, l’avitaillement au GNL et par la réduction de la vitesse des navires en approche ou dans les bassins lors d’épisodes d’alerte pollution.

 

 

A propos du Pôle Mer Méditerranée

Labellisé par l’Etat en juillet 2005, comme Pôle de compétitivité à vocation mondiale, le Pôle Mer Méditerranée a pour ambition de développer durablement l’économie maritime et littorale, sur le bassin méditerranéen, en Europe et dans le reste du monde. En région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie et Corse, le pôle fédère plus de 440 membres, autour de thématiques maritimes et littorales à forts enjeux sociétaux et environnementaux, les acteurs scientifiques et économiques.

Agissant en véritable moteur d’innovation et de compétitivité, le Pôle Mer Méditerranée structure sa stratégie autour de 6 domaines d’actions stratégiques : Défense, sûreté et sécurité maritimes, Naval et nautisme, Ressources énergétiques et minières marines, Ressources biologiques marines, Environnement et valorisation du littoral, Ports, Logistique et Transport maritime et 2 axes transverses : Transformation numérique et robotique - Transition écologique.

 

Chiffres clés

  • 440 membres : 3/4 d’entreprises et 1/4 recherche & formation.
  • 428 projets coopératifs labellisés, pour un effort de R&D de 1 062 M€, dont 316 projets financés.
  • 31 projets structurants (plates-formes mutualisées d’innovation, ITE, IRT, Labex, Equipex…) pour un montant de 1 313 M€ dont 14 projets financés.

www.polemermediterranee.com

 

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

 

Groupe Costa :

Odile Genetet – Chargée des relations publiques Costa Croisières France +33 (0)6 03 78 43 23 - Genetet@fr.costa.it

 

Port de Marseille Fos :

Marianne Berbon : +33 (0)4 91 39 43 20 - Marianne.berbon@marseille-port.fr

 

Pôle Mer Méditerranée

Emmelyne Brouhane : +33 (0)4 89 33 00 86 - brouhane@polemermediterranee.com

 

A propos de Costa Croisières :
Depuis plus de 70 ans, les navires de la flotte Costa sillonnent toutes les mers du globe en incarnant l’hospitalité et les vacances à l’italienne, à travers une gastronomie savoureuse, une sélection de vins et une expérience shopping unique complétée par une large sélection de marques italiennes. Actuellement, la flotte Costa est composée de 15 navires en service, battant tous pavillon italien. Le leader de la croisière en Europe vient de lancer son premier navire de croisière nouvelle génération propulsé en mer par du gaz naturel liquéfié (GNL), le combustible fossile le plus propre au monde : le Costa Smeralda 2019, suivi en 2021 de son navire jumeau, le Costa Toscana.