Moissons de projets pour le Pôle Mer Provence Alpes Côte d’Azur

Cet été, le Pôle Mer PACA a récolté de beaux résultats sur les différents appels à projets ministériels et en particulier le FUI réservé aux pôles.

AP_6_01_web_02

FUI (Fonds Unique Interministériel) : 6 projets retenus sur 8 présentés.

  • STRADIVARIUS, surveiller la mer au-delà de l’horizon (Pôle Mer PACA, co-labellisé Pôle Mer Bretagne)
  • SECULMER, équipement de sécurité portatif pour localiser des personnes tombées à la mer (Pôle Mer PACA, co-labellisé Pôle Mer Bretagne)
  • ASPECT, automatismes sécurisés portuaires pour l’exploitation, la classification et la traçabilité (Pôle SCS, co-labellisé Pôle Mer PACA et Pôle Novalog)
  • EONAV, exploitation optimisée des navires pour réduire consommations d’énergie et émissions (Pôle Mer Bretagne, co-labellisé EMC2 et Pôle Mer PACA)
  • VEGE-AQUA, génétique de l’adaptation aux aliments végétaux en aquaculture (Pôle Aquimer, co-labellisé Pôle Mer Bretagne et Pôle Mer PACA)
  • SEDIMATERIAUX MEDOC, filières de valorisation des sédiments marins méditerranéens (Pôle Mer PACA).

À nouveau, la qualité des projets et des consortiums a contribué à ces succès avec les soutiens actifs de la DRIRE, des services centraux du ministère de la Défense et des collectivités locales.

D’autres bons résultats ont aussi été récoltés par le Pôle Mer PACA sur l’appel à projets Eco Industries.

Cet appel à projets, concernant les éco technologies, fait suite au Grenelle de l’Environnement et aux conclusions des groupes de travail mis en place par le Comité Stratégique des Eco Industries (COSEI). 2 projets Pôle Mer PACA retenus sur 3 présentés :

  • Le projet RAPACE concerne le développement d’un drone d’observation captif pour des missions de sécurité maritime ou terrestre, lutte contre les incendies, contrôle d’ouvrages, surveillance d’installations sensibles ou détection d’homme à la mer. Géocéan est porteur du projet avec ses partenaires Aerocomposite, AKA, Helice SARL, l’École Centrale Lille et Marseille et l’INRIA.
  • Le projet VASQUE vise à disposer d’un robot sous-marin de grande autonomie, capable de réaliser en continu une mesure de la qualité des eaux sur le littoral ou en pleine mer (zones de pollution ou exploitation pétrolière). Le projet constitue l’évolution d’un projet précédemment présenté au FUI : une plateforme type Glider avec une propulsion hybride et des équipements de mesure innovants. Acsa Underwater Systems est porteur du projet avec ses partenaires Acri-In, Acri-St, COM/ LMGEM, OOV/LOV, Cedre et Ifremer.

Enfin, l’Appel à projets « Serious Gaming » du Secrétariat d’État en charge du développement de l’économie numérique a vu un projet retenu :

  • Gambits (GAMe-Based Intelligent Strategies) : jeux vidéo interactif dédié à la surveillance maritime. Porteur Upetec, partenaires : l’IRIT, JFX et DCNS SIS.

INFO+ tauleigne@polemerpaca.com