Ideol retenue par l’Europe pour faire flotter des éoliennes de 10 MW

L’Union européenne prépare l’avenir de l’éolien flottant. Dans la perspective de voir des éoliennes toujours plus puissantes être installées en mer afin de baisser le coût de revient du Mwh, elle a lancé, en juin, Lifes50+. Un projet de recherche et développement, financé à hauteur de 7,3 millions d’euros par le programme Horizon 2020, pour lequel vient d’être sélectionnée la société française Ideol.

Damping pool Ideol

Damping pool Ideol

Crédits: Ideol

Spécialisée dans la fabrication des fondations flottantes, la start-up, basée à La Ciotat, aura comme objectif d’adapter son concept de Damping pool à une éolienne de 10 MW, aujourd’hui encore au stade de projet pour de futurs programmes de R&D.

Les Espagnols d’Iberdrola et ceux de Tecnalia, et les Norvégiens d’Olav Olsen, sélectionnés eux aussi dans Lifes50+, qui réunit 12 partenaires, en feront de même avec leurs fondations flottantes.

 

Début 2017, deux des quatre concepts seront choisis pour poursuivre les études. La sélection se fera sur des critères techniques, industriels, économiques et environnementaux.

 

« Notre technologie a été identifiée comme l’une des mieux placées pour accueillir des turbines de grande capacité notamment par son extrême compacité. La participation d’Ideol à ce projet européen était donc essentielle et naturelle », a indiqué Paul de la Guérivière. Pour le PDG d’Ideol, cela « témoigne pleinement de notre volonté de poursuivre activement, en parallèle de la commercialisation de notre fondation, nos activités de recherche et développement pour bien préparer l’avenir. »

 

Source: Le Marin