GT DAS 1 sécurité et sûreté maritime + Rendez-vous BtoB Gendarmerie Maritime

Plus de 90 % du volume international des échanges commerciaux emprunte la voie maritime (principales matières premières, biens manufacturés…). La mondialisation s’est ainsi en grande partie confondue avec la maritimisation du monde. Or, le transport maritime, l'économie maritime dite « économie bleue » est particulièrement vulnérable aux menaces et activités illicites. La gendarmerie maritime grâce à son dispositif de sûreté maritime et portuaire, notamment ses capacités de sécurisation, de protection et d'intervention, participe avec les autres acteurs de l'action de l’État en mer à contrôler et protéger les acteurs principaux de l'économie bleue : les ports français et les navires en escales dans nos ports. Pour prévenir, protéger, voire intervenir sur les menaces qui pèsent sur le transport maritime, la gendarmerie maritime a développé un outil, l'analyse de sûreté, véritable pierre angulaire de son dispositif de sûreté, qui lui permet de détecter, de cibler les navires d'intérêt et ainsi orienter l'action de ses unités.

https-%2F%2Fcdn.evbuc.com%2Fimages%2F27244392%2F104233445181%2F1%2Foriginal

 

En partenariat avec le commandant Bégard, Chef du bureau de la coordination des opérations et du renseignement au commandement de la Gendarmerie Maritime de Houilles, le prochain GT DAS 1 traitera de « l'Analyse de sureté, outil d'orientation de l'action de la Gendarmerie Maritime ». Il aura lieu le 6 Février au Pôle Mer Méditerranée. (Nouveaux locaux au Technopole de la Mer).

Le processus d’analyse de sûreté réalisé par la Gendarmerie Maritime utilise toutes les données à disposition de manière à cibler les menaces pour mener les interventions à bord.Ce processus de ciblage est le fondamental que la Gendarmerie souhaite automatiser ou semi-automatiser de manière industrielle compte tenu des expérimentations positives réalisées lors des projets collaboratifs labelisés par le Pôle Mer Méditerranée depuis 2009. (SISMARIS, I2C, PERSEUS, Etc..)Les données pertinentes utilisées d’ors et déjà sont par exemple:

  • type de navire (porte-conteneurs, pétrolier, chimiquier, RO/RO, vraquier, navire à passagers…)
  • la fonction du navire (long courrier, feedering, tramping, …)
  • le pavillon et l’armateur du navire,
  • les ports de provenance et de destination du navire,
  • l’interface du navire lors de son escale (port, zone de mouillage, installation portuaire)
  • l’historique du navire (propriétaire, déficiences…)
  • la fiabilité des documents transmis par le navire

La Journée sera décomposée comme suit :

  • 10 h – 12 h :  Présentation des besoins d’analyse de sûreté par la Gmar
  • 14 h - 17h30 :  BtoB avec la Gendarmerie Maritime : ceux d'entre vous qui souhaitent présenter des innovations ou produits pouvant entrer dans le cadre du futur développement "ciblage" pourront obtenir un entretien en BtoB avec les experts pour présenter leurs idées.

Ouvert aux non-membres - Gratuit 

Lien d'inscription : https://www.eventbrite.com/e/gt-das-1-lanalyse-de-surete-outil-dorientation-de-laction-de-la-gendarmerie-maritime-tickets-31090885676