Retour sur la semaine de l'emploi maritime

L’édition 2019 de la Semaine de l’Emploi Maritime, initiative de Pôle Emploi dont le Pôle Mer Méditerranée est partenaire, s’est déroulée du 11 au 16 Mars 2019.

 

Cet évènement d’envergure nationale a pour but de redorer le blason de l’économie maritime et faire connaître et promouvoir les métiers, les formations et les employeurs des activités économiques liées à la mer.

En 2019, treize régions de Métropole et d’Outre-Mer, dont la nôtre, ont accueilli des manifestations : forums, visites d’entreprises, découvertes de métiers, conférences, opérations RSE, …  En Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur, les fils conducteurs de cette SEM 2019 ont été « l’approche par compétences » et « la promotion de l’alternance ».

 

La SEM 2019 en Région en quelques chiffres :

  • 23 agences Pôle Emploi participantes
  • 80 partenaires et organismes de formation
  • 47 manifestations dont 3 forums pour l’emploi (dans chacun des départements littoraux)
  • 2 escape games sur la découverte de la réparation navale (30 demandeurs d’emplois accueillis)
  • Près de 1800 demandeurs d’emplois touchés sur l’ensemble des évènements
  • Une mobilisation des entreprises en hausse (plus de 200), notamment par la proposition de visite de leurs sites, de témoignages et la participation à des évènements
  • Navire des métiers : 200 visiteurs sur les 2 jours à Marseille
  • 36 retombées médiatiques dont 5 reportages sur France 3

 

 Parmi les nombreux événements proposés, le Pôle Mer Méditerranée a particulièrement contribué aux suivants :

 

  • Le Colloque Compétences Mer sur la thématique « Un territoire au service du maritime », le 13 mars à l’Université de Toulon (en duplex avec Quimper) 

 

Un temps d’échange entre les entreprises, les organismes de formation et les professionnels de l’emploi pour identifier les problématiques RH rencontrées et les bonnes pratiques et faire émerger des solutions pour l’attractivité de la filière sur le territoire ainsi que la montée en compétences et la fidélisation des forces vives.

 

Les tables rondes organisées le matin ont donné la parole aux entreprises de la filière (plaisance, yachting et industrie navale), aux collectivités territoriales et institutionnels pour évoquer les projets pour l’attractivité du territoire et enfin, aux femmes, pour témoigner de leur place dans ce secteur économique.

 

Les femmes sont à l'honneur à Toulon avec une table ronde dédiée à la place des femmes dans le monde maritime. Intervention de Christine CABAU WOEHREL, présidente du directoire du GPMM; Marie-Noelle TINE, directrice adjointe du CMF et Eve RAYMOND, directrice international au sein du Pôle Mer Méditerranée.

  •   La présence du Navire des Métiers les 14 et 15 mars à Marseille

Outil itinérant développé par le Campus des Industries Navales pour la promotion des métiers et des parcours de l’industrie navale, il met particulièrement à l’honneur les métiers suivants :

  • Architecte naval
  • Architecte systèmes
  • Charpentier Soudeur
  • Cyber sécurité
  • DATA scientiste
  • Electricien
  • Mécatronicien
  • Mécano Ligneur
  • Préparateur mécano
  • Projeteur
  • Technicien essai
  • Tuyauteur

 L’Atelier Economie Bleue sur le territoire le 15 mars au Technopole de le Mer à Ollioules

Une conférence co-organisé par le Pôle Mer Méditerranée et Petra Maritima dédiée à l’économie de la mer en région : enjeux et perspectives pour des emplois et des activités durables avec un focus sur les secteurs Pêche, Tourisme côtier, Environnement et Aménagement du littoral

Le public, principalement composé de demandeurs d’emplois, a répondu à l’appel. L’atelier s’est déroulé dans la simplicité et la bonne humeur devant une trentaine de participants attentifs et intéressés par le monde maritime et ses opportunités.

L’intervention de 2 chefs d’entreprises accompagnés par la Coopérative d’Activité et d’Emploi Petra Maritima pour témoigner de leurs projets en cours : lancement d’activité de skipper formateur voile et diversification et innovation initiées par un pêcheur de corail et d’oursins, ont su capté l’auditoire et générée des échanges, des questions et, nous l’espérons, des vocations.