I2C

Système global de surveillance d'espace maritime régional et de détection des contrevenants

Le projet d’intégration I2C propose pour 2015 une nouvelle génération de système de surveillance intégré des frontières maritimes permettant de suivre les mouvements des navires et d’identifier les comportements douteux et menaces associées.

Projet en cours

Porteur du projet SEMANTIC TS
Partenaires industriels Rockwell Collins, Furuno, Techcom Services, Kongsberg, Spacetech, Clearpriority, Zeppelin, Meteosim, Ajeco, Airshipvision, Ecomer, Intuilab, Sofresud, E. Van Hooydonk.
Partenaires recherche Armines, CNRS, INP Toulouse, Université Paul Sabatier, Université Toulouse (IRIT)
Budget 9 870 K€
Cofinanceur publics UE dans le cadre du 7e PCRD
Année de labellisation 2009
Année de cofinancement 2010

I2C

Ce système est constitué :

  • D’une plate-forme à terre fusionnant de nouvelles technologies de capteurs tel qu’un radar FMCW pour suivre de petites embarcations (deux prototypes sont en expérimentation), des stations AIS et des radars côtiers. Cette plateforme permanente effectue la surveillance du trafic maritime jusqu’à 200 miles nautiques
  • De capteurs embarqués sur des plates-formes mobiles. Quatre plates-formes équipées sont déployées : les aéronefs, patrouilles par navire, USV et Zeppelin
  • D’une capacité à détecter des comportements anormaux de navires 
  • D’une capacité à identifier rapidement une menace et à alimenter les autorités d’éléments de décision.