ECOSYSM-EOF

Observation des écosystèmes marins du Golfe du Lion en interaction avec les parcs éoliens offshore flottants.

Projet en cours

Porteur du projet POLE MER MEDITERRANEE
Partenaires industriels France Energies Marines, RTE
Partenaires recherche IFREMER, Observatoire Océanologique de Banyuls sur Mer, MI0, GIS3M
Budget 470 K€
Cofinanceur publics Région SUD PACA, Occitanie
Année de labellisation 2019
Année de cofinancement 2019

L’objectif général du projet ECOSYSM-EOF est de proposer une architecture d’observatoire haute fréquence des écosystèmes marins du Golfe du Lion en interaction avec les parcs Eoliens Offshore Flottant (EOF).

 

Le but du déploiement de cet observatoire est de soutenir le développement des EOF. Ce projet comprend les lots suivants :

 

  • Rassembler les connaissances disponibles sur le fonctionnement des écosystèmes marins de Méditerranée (poissons, cétacés,…).
  • Étudier les spécifications des instruments d’observation et de mesure pour les divers compartiments des écosystèmes marins, sur la base de l’instrumentation existante et des nombreuses innovations en cours.
  • Étudier l’esquisse de l’observatoire sur la base du croisement des résultats des deux étapes précédentes : d’une part le fonctionnement des écosystèmes et d’autre part la capacité de l’instrumentation à fournir les données nécessaires sur ces écosystèmes

À ces 3 lots sont ajoutés les 2 lots de coordination et de diffusion des résultats.

Les expertises et suivis environnementaux réalisés par les énergéticiens (EDF ENR, ENGIE, QUADRAN, EOLFI) dans le cadre des pilotes EOF seront communiqués, avec leur accord, pour permettre d’enrichir les données et informations qui doivent être rassemblées dans le projet.Ce projet se déroule sur 2 ans de fin 2019 à fin 2021.

 

Autres partenaires :

 

Parc Naturel du Golf du Lion

 

Retombées et perspectives :

 

Ce projet permettra d’apporter la matière pour exploiter les données et les connaissances nécessaires aux futures modélisations des impacts écosystémiques de ces parcs. Ce projet vise donc à anticiper et à préparer les conditions écosystémiques pour que l’énergie éolienne offshore flottante, en particulier dans le GdL, se développe dans de bonnes conditions, notamment d’acceptabilité par les acteurs du monde marin.