BEYOND THE SEA / KITE-TRACTOR

Rendre efficiente, universelle et incontournable la traction par Cerf-volant des navires de toutes tailles

Projet en cours

Projet affilié à:
Porteur du projet BEYOND THE SEA SAS
Partenaires industriels CMA-CGM, PORCHER INDUSTRIES, COUSIN TRESTEC, ERMA ENERGY, ARKEMA, ADV PROPULSE
Partenaires recherche ENSTA BRETAGNE, ENSM, ENSEIRB
Budget 17 000 K€
Cofinanceur publics PIA ADEME AMI NAVIRE DU FUTUR, REGION AQUITAINE
Année de labellisation 2012 - Colabellisé avec le Pôle Mer Bretagne Atlantique
Année de cofinancement 2016

Yves PARLIER, navigateur reconnu internationalement pour ses résultats sportifs dans les courses au large les plus prestigieuses, développe avec son équipe, un projet résolument innovant dans le plus pur respect de l’environnement. Ce projet de traction par kite, issu tout droit de la technologie du Kitesurf vise à utiliser le vent comme source d’énergie.

En exploitant le potentiel de chercheurs Français, nous construisons une extraordinaire équipe de femmes et d’hommes compétents et motivés. Nous élaborons également des partenariats stratégiques de recherche avec de prestigieuses écoles d’ingénieurs,
professionnels du kite, ou marins, tous orientés vers l’Innovation Responsable. Le champ d’application de la traction par kite sera large : de la marine marchande à la plaisance, en passant par la pêche ou encore la sécurité.

Le produit, appelé SeaKite, ouvrira de nouvelles perspectives pour tous les navigateurs. Cette solution sera révolutionnaire du point de vue de l’environnement comme de la sécurité et de l’économie, combinant de multiples atouts qui en feront une solution incontournable pour les navires de toutes tailles.

 

RETOMBÉES ET PERSPECTIVES
  • Création d’emplois (à terme > 600 pers.) ;
  • 3 enveloppes Soleau ;
  • 2 brevets ;
  • 2 marques ;
  • Augmentation de la rentabilité des transports maritimes et des métiers de la mer (objectif : -20 % de consommation de carburant) ;
  • Impact environnemental : réduction sensible de la consommation de carburant, et donc des émissions de gaz et particules polluants (objectif : -50 %) ;
  • Partenariats avec de grandes entreprises françaises, soutien à leurs activités de recherche et de développement de nouveaux produits ;
  • Formation d’experts dans le domaine du kite, avec nos partenaires universitaires.