AERONAV

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE NAVIRE RAPIDE DE TRANSPORT DE PASSAGERS MARITIME ET FLUVIAL À FAIBLE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE

Projet en cours

Projet affilié à:
Porteur du projet Advanced Aerodynamic Vessels (A2V)
Partenaires recherche ENSM
Budget 2 620 K€
Cofinanceur publics PIA PROGRAMME VÉHICULES ET TRANSPORTS DU FUTUR
Année de labellisation 2015 - Co-labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique et le pôle EMC2
Année de cofinancement 2016

L’objectif du projet consiste à lever les verrous technologiques, mettre au point les outils numériques et développer les connaissances nécessaires pour concevoir et mettre sur le marché une nouvelle génération de navires de travail  : des navires à la fois rapides et économes en carburant, qui diminuent l’empreinte écologique du transport maritime ou fluvial de passagers, tout en minimisant les coûts pour les armateurs. La technologie mise en œuvre, carène de catamaran à la géométrie très innovante, leur permet de s’appuyer à la fois sur l’eau et sur l’air. Cette conception réduit très nettement leur résistance à l’avancement à grande vitesse, entraînant des économies de carburant représentant plusieurs fois le coût du navire sur sa durée de vie.

 

Retombées et perspectives :

  • Innovation

Le navire développé devrait consommer deux fois moins de carburant que le navire qu’il remplacera, en transportant le même nombre de passagers sur la même distance à une vitesse deux fois plus élevée.

 

  • Economie & Social

Le développement et la construction d’un premier navire de série feront appel à de nombreux corps de métier du secteur naval. La société A2V le construira dans son atelier de La Rochelle, à proximité immédiate d’un accès à la mer. En cas de succès commercial, le projet permettrait de la création de 20 à 40 emplois d’ici 2026.

 

  • Environnement

Au-delà d’une division par deux de l’émission de CO2, ces navires devraient avoir un sillage faible qui minimise le lessivage des berges. Les efforts pour alléger la structure devraient également contribuer aussi à minimiser l’impact sur l’environnement en fin de vie.

Enfin, cette nouvelle génération de navires de transport de passagers sur le concept d’AERONAV pourrait contribuer à désaturer les infrastructures terrestres de transport sur le littoral et à ouvrir de nouvelles liaisons maritimes.

 

  • Application et valorisation

Le projet permettra de construire des « sisterships » après avoir fait la démonstration de la pertinence d’un premier navire en conditions opérationnelles. Les outils de conception qui seront mis au point au fur et à mesure du développement du projet permettront d’accélérer a mise sur le marché de navires de 12 à 100 places pour différents segments du marché des navires de transport rapide de
passagers. Les navires produits sont principalement destinés à l’export.

Enfin, le projet AERONAV permettra de renforcer l’expertise de l’ENSM sur la réglementation et sur la formation des équipages pour la navigation à grande vitesse.