Sea-neT 3.0

Robot marin autonome pour la collecte de pollutions

Porteur du projet IADYS
Budget 770 K€
Année de labellisation 2020

Chaque année, plusieurs millions de tonnes de déchets et d’hydrocarbures finissent dans les mers et les océans. Si rien n’est fait, il y aura plus de plastiques que de poissons en 2050. 80% des pollutions maritimes sont d’origine terrestre et une quantité toujours plus importante de déchets, entraînés par les pluies, les vents ou simplement rejetés par négligence, se retrouve dans les cours d’eau, les ports puis les mers et les océans. La collecte des déchets au plus proche de leurs sources d’émission est donc primordiale avant qu’ils ne se dispersent en mer.

 

Le projet Sea-neT 3.0 a pour ambition de développer une nouvelle génération de robots permettant la collecte des hydrocarbures et des déchets flottants (dont macro et microplastiques), dans toutes les zones abritées et/ou difficiles d’accès : ports, plans d’eau intérieurs, hôtels, bases de loisir, sites industriels, etc. Il s’appuiera sur le Jellyfishbot, un robot conçu par IADYS, dont une première version téléopérée est disponible sur le marché. Une seconde version, capable de naviguer de façon autonome en environnement simple et sans obstacles dynamiques (ex : bassins industriels), est actuellement testée en environnement réel ; elle sera commercialisée d’ici fin 2020.