REMORA

Récifs artificiels en contexte de milieu marin côtier d’habitats dégradés

Projet terminé

Porteur du projet Pôle Mer Méditerranée / TVT Innovation
Partenaires industriels Veolia Eau (coordonnateur opérationnel), DBS, ERAMM, IXSurvey
Partenaires recherche IOPR (Institut Océanographique Paul Ricard)
Budget 420 K€
Cofinanceur publics AAP AERMC
Année de labellisation 2015
Année de cofinancement 2015

D’initiative innovante et partenariale, ce projet permet de suivre la cinétique de restauration écologique d’habitats dégradés du milieu marin côtier. Il vise à apprécier la faisabilité technique et opérationnelle d’une opération de restauration grandeur nature du milieu marin.

 

REMORA met en œuvre des récifs artificiels de conception innovante et unique installés à proximité du Cap Sicié. Constitué de 2 récifs jumeaux de conception identique, il rassemble 36 modules adaptés à l’objectif poursuivi. Les récifs ont été immergés au premier trimestre 2015.

 

REMORA est ainsi entré dans sa phase opérationnelle de suivi scientifique de 5 ans. Les premières plongées de contrôle et de campagnes de suivi ont montré des résultats encourageants. Le projet est inscrit dans l’une des actions du contrat de baie de la rade de Toulon et de son bassin versant N° 2 [2013-2018] et y associe les parties prenantes usagers de la zone, tels les pêcheurs des prud’homies.

 

Retombées et perspectives :

 

REMORA est une brique innovante déployée sur un site atelier du programme de restauration écologique des milieux marins piloté par l’agence de l’eau RMC, et, complète la politique d’assainissement côtier.