GIREL

Gestion des Infrastructures pour la Restauration Ecologique du Littoral sur le Grand Port Maritime de Marseille

Projet terminé

Porteur du projet Grand Port Maritime de Marseille
Partenaires industriels Suez Environnement, EGIS Eau, SAFEGE Ingénieurs Conseils
Partenaires recherche CEFREM/Université de Perpignan, IFREMER, MIO (Institut Méditerranéen d'Océanologie)
Budget 4 475 K€
Cofinanceur publics Phase 1,2 et 3 : Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse année de labellisation 2010
Année de labellisation 2011
Année de cofinancement 2011

girel.jpg

GIREL a pour objet d’expérimenter des solutions de restauration écologique innovantes proposées par les sociétés Ecocean, Egis eau, Suez Environnement  et Suez Environnement consultingsur le site du Grand Port Maritime de Marseille, ainsi que des sous-traitances à des PME dans le domaine du génie écologique, des chercheurs de l’EPHE Perpignan, du MIO de Marseille, du GIS Posidonie… Combinant recherche fondamentale et développement expérimental, GIREL consiste en des travaux originaux entrepris en vue d’acquérir des connaissances nouvelles pour ses partenaires et vise à mettre en place de nouveaux produits, procédés, systèmes et services à moyen et long termes.

Le projet GIREL a été scindé en 3 grandes phases :

  • La première en 2012, dont l’objectif était de vérifier la faisabilité) et l’intérêt des différents pilotes retenus dans le cadre  complexe et diversifié du Grand Port Maritime de Marseille. Les pilotes :
    • ECORECIFS : adjonction de dispositifs– habitats spécifiques aux digues (EGIS)
    • BIORESTORE : Post Larval Capture and Culture) et habitats d’émancipation (Lyonnaise des Eaux/ ECOCEAN- Cefrem Université de Perpignan) et revêtements de quai BioHut
    • CYSTORE: Transplantation d’algues Cystoseira  (SAFEGE / MIO)
    • L’expérimentation de ces pilotes a permis de valider et/ou corriger les résultats des phases d’étude initiales.
  • La seconde en 2013 qui, forte des acquis de la Phase 1, a permis la fabrication et l’installation à petite échelle de prototypes étudiés dans la phase 1.
  • Et la dernière, couvrant 2014 et une partie de 2015, qui a eu pour objet la fabrication et l’installation à plus grande échelle des démonstrateurs étudiés en tant que prototypes dans la phase 2, ainsi que leur suivi.

Autres partenaires : Pôle Mer Méditerranée

 

Retombées et perspectives

Ce projet pionnier du Génie Ecologique Côtier, a été valorisé dans de nombreux projets adaptés à des contextes divers (marinas, émissaires,…) Ces projets ont été porté par les entreprises : Ecocean ( Nappex, Nuamce,…), Suez (Cystore, Re-CYST,…), EGIS-Seaboost (Rexcor,…)... Pendant GIREL la filière du génie écologique côtier a émergé grâce au projet GECMEDD (Emergence de la filière du Génie Ecologique Côtier en Méditerranée, 2013-2015), qui a permis de faire ressortir les enjeux stratégiques de la filière, de dégager les besoins des acteurs et d’éditer un annuaire d’une cinquantaine d’acteurs.