BAC TRACK

Détection in situ en temps réel des pollutions bactériennes en milieu aqueux par fluorescence

Projet terminé

Porteur du projet NKE
Partenaires industriels EVOSENS
Partenaires recherche PROTEE
Budget 1 800 K€
Cofinanceur publics FUI, RÉGION BRETAGNE, COMMUNAUTÉS DE BREST ET DE LORIENT, RÉGION PACA
Année de labellisation 2015 - Co-labellisé par le Pôle Mer Mediterranée
Année de cofinancement 2016

Le projet avait pour but la réalisation du premier prototype opérationnel de détection in situ et en temps réel de la pollution bactérienne dans les eaux marines et continentales. Le projet a permis le développement d’un appareil autonome installé comme démonstrateur sur une bouée ou une plateforme existante avec une transmission des données par communication distante. Les objectifs de ce projet étaient l’élaboration du premier système d’alerte Haute Fréquence pour les gestionnaires des eaux soumises à la réglementation sanitaire et le développement d’un appareil fiable et robuste permettant d’assurer la surveillance à haute fréquence de la qualité des eaux soumises aux rejets urbains en milieux côtiers et continentaux.

 

RETOMBÉES ET PERSPECTIVES

 

  • 2 emplois créés
  • 2 emplois maintenus

Essais complémentaires sur terrain pour atteindre TRL permettant la commercialisation.