Environnement et valorisation du littoral

La Mer Méditerranée, première destination touristique mondiale et française, tire sa croissance économique de ses rives, ses usages côtiers et ses villes littorales. Toutefois, mer semi-fermée, elle est de plus en plus fragilisée par les pressions fortes dues aux changements climatiques et l’urbanisation intense de son littoral qui entraînent pollutions et risques multiples pour les populations et la biodiversité marine.

78 Projets financés

100 Projets labellisés

3 Plateformes collaboratives

132.66 M€ Budget de projets labellisés

DAS-5-environnement-et-amenagement-du-littoral-Pole-Mer-Mediterranee_page_medium.jpg

Un vaste périmètre d’intervention

Le littoral et son environnement sont le lieu de nombreuses activités maritimes, avec des enjeux d’attractivité économique et de durabilité, sous l’effet des pressions anthropiques et en lien avec la règlementation. Le domaine d’action porte sur :

  • La protection des milieux côtiers et marins, de l’état écologique et de la biodiversité.
  • Les nouveaux risques environnementaux liés aux pollutions anthropiques et leurs effets.
  • La résilience aux chocs et stress climatiques et la gestion des risques submersion / inondation.
  • La gestion du trait de côte et des enjeux liés aux aménagements associés.
  • La valorisation du patrimoine du littoral.
  • La gestion des services liés aux usages récréatifs et culturels.

Un marché en croissance à la hauteur des enjeux

 

Pour répondre aux enjeux émergents ainsi qu’aux objectifs des règlementations européennes et nationales, de nouveaux segments de marché se développent, notamment :

  • Les services à l’environnement, la surveillance de la qualité des milieux, l’océanographie opérationnelle côtière.
  • L’instrumentation marine, de la production des capteurs, des supports et vecteurs jusqu’à l’exploitation des données.
  • Les outils de restauration écologique et d’écoconception pour le secteur des infrastructures côtières et maritimes.
  • Les outils d’aide à la gestion des risques climatiques côtiers (submersion, inondation).
  • Les produits et services de valorisation du littoral et du tourisme côtier durable, en lien avec les usages récréatifs et culturel.

Innover pour surveiller, aménager et restaurer

 

Les enjeux d’innovations sont multiples au sein de ce domaine d’action, notamment autour de la biodiversité par la mise en place de méthodes d’évaluation de la performance des projets de restauration écologique et d’écoconception des infrastructures. L’utilisation croissante de capteurs in situ ou déportés et la gestion des données de masse (Big Data, Intelligence Artificielle) ouvre de nouvelles opportunités d’innovation.

 

 

Afin de réduire la vulnérabilité côtière et accroître la résilience aux évènements extrêmes, des méthodes innovantes pour aménager et gérer les territoires sont à développer. Parmi les enjeux du tourisme côtier durable figure la capacité de charge des écosystèmes. Cette notion doit être prise en compte dans le domaine d’action si l’on cherche à promouvoir un tourisme durable garantissant un développement socioéconomique intégré.

Un travail en réseau

 

Plus de 200 acteurs académiques et industriels actifs au sein du Pôle Mer Méditerranée possèdent un niveau d’excellence mondiale et exportent leur savoir-faire. La présence de partenaires institutionnels dont notamment l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, le Ministère en charge de l’Environnement et l’Agence Française pour la Biodiversité (bientôt Office Français pour la Biodiversité) renforcent cette dynamique.

 

Parmi les actions menées, des documents ont été coproduits en lien avec les acteurs du domaine d’action et sont disponibles sur notre site.

Les projets les plus récents

  • En recherche de financement
  • En cours
  • Terminé