MWPS

Système de réactions non létales à une intrusion maritime

Le projet vise le développement d’un système permettant de doter les ports civils ou militaires de moyens d’avertissement, d’intimidation et de neutralisation à l’encontre de bateaux suspects entrant dans une zone à accès restreint.

Projet terminé

Porteur du projet CS Systèmes d’information
Partenaires industriels Etienne Lacroix, CESIGMA, Navfco
Partenaires recherche USTV (Laboratoire SNC)
Budget 3 072 K€
Cofinanceur publics FUI et Collectivités territoriales PACA
Année de labellisation 2007
Année de cofinancement 2008

Crédit CS-MWPS-18.jpg

Dans le cadre de la surveillance d’infrastructure sportuaires sensibles, l’objectif du système est d’apporter un niveau de réaction gradué et non létal. MWPS peut être mis en œuvre en permanence et réagit en quelques secondes sur la zone couverte. Le système innove en matière d’automatisation de la chaîne « détection /alerte /réaction ». Il permet une simplification de la gestion opérationnelle d’évènements de sûreté.

 

L’opérateur n’est pas exposé, car les moyens de veille et d’avertissement sont commandés à distance. Ce système présente 4 fonctions principales :

  • Détection jour/nuit de navires et d’embarcations dans une zone d’intérêt
  • Avertissement par message sonore directif et/ ou éclairage intense
  • Dissuasion par charges pyrotechniques non létales
  • Blocage physique de la menace par déclenchement d’intervention.
  • Grâce au soutien de la Marine Nationale, le projet a fait l’objet de plusieurs démonstrations réelles dans des conditions météorologiques variées.

Retombées et perspectives :

  • En 2011, mise en place de SEMAPORT dans le port de Toulon.
  • De 2012 à 2014, trois systèmes installés pour la DGA (sites de mesures).
  • À partir de 2015, évolution du système pour la gestion de surveillance de zone, dont BOREADES, système de lutte anti-drones.
  • 3 emplois créés (périmètre CS), 2 maintenus