BIMAC

Barrière par IMagerie ACoustique

Le projet BIMAC propose de traiter la problématique de la grande vulnérabilité aux attaques sous-marines, d’infrastructures marines ou côtières comme des plates-formes offshore, des ports ou des bateaux au mouillage, peu ou pas traitée actuellement.

L’objectif du projet BIMAC d’introduire un concept de barrière acoustique permettant la détection et l’imagerie 3D d’une intrusion sous-marine. L’innovation du système réside dans le couplage de deux sonars multifaisceaux identiques dont l’originalité est de fonctionner « en croix de Mills » entièrement active.

Projet terminé

Porteur du projet SEAOWL TECHNOLOGY SOLUTIONS
Partenaires industriels IXBLUE
Budget 1 767 K€
Cofinanceur publics DGA/DGCIS (DISPOSITIF RAPID)
Année de labellisation 2010
Année de cofinancement 2010

Le projet BIMAC adresse la problématique de la grande vulnérabilité aux attaques sous-marines, d’infrastructures marines ou côtières comme des plates-formes offshore, des ports ou des bateaux au mouillage, peu ou pas traitée actuellement. L’objectif du projet BIMAC est d’évaluer un concept de barrière acoustique permettant de détecter une intrusion sous-marine, puis localiser et poursuivre le contact dans un périmètre de sécurité. L’innovation du système réside dans le couplage de 2 sondeurs multifaisceaux identiques dont l’originalité estde fonctionner « en croix de Mills » entièrement active émission / réception.

 

RETOMBÉES ET PERSPECTIVES
  • 6 emplois maintenus
  • 1 brevet déposé

Pour les suites du projet :

  • Côté IXBLUE, développement de briques technologiques ;
  • Côté SeaOwl Technology Solutions, projet de surveillance globale incluant la composante de menace sous marine.