SISMARIS

Abouti

Système d'Information et de Surveillance

Le projet SISMARIS est un système intégrant des capacités techniques clés pour réaliser la surveillance du trafic maritime jusqu’à 200 nautiques des côtes.

SISMARIS

Ce projet intègre les résultats des projets SCANMARIS et TAMARIS.

Il vise le développement et le test  d’une plate-forme côtière installée sur la presqu’île de Saint Mandrier. Elle fusionne des capteurs conventionnels, mais également des capteurs de seconde génération en cours de développement : un radar HF, un radar à modulations de fréquences, un réseau AIS et un radar conventionnel.

L’objet du projet est de réaliser un « système intégré », comprenant un ensemble en réseau de moyens de surveillance d’une zone maritime étendue (EEZ), permettant le développement en environnement réel, des technologies clefs, de nouveaux senseurs et algorithmes de manière incrémentale, en association avec les utilisateurs.

Les capacités du système sont les suivantes :

  • Elaborer, en temps réel, une tenue de situation multiple senseurs du trafic maritime
  • Elaborer, en temps différé, une tenue de situation renseignée du trafic maritime avec des informations et renseignements sur les activités des navires, les conditions de navigations, données géographiques, réglementations…
  • Détecter les événements anormaux et générer des alertes
  • Analyser, interpréter et documenter les comportements suspects  associés aux alertes.

 

Retombées et perspectives

 

Sismaris a démontré sa capacité à détecter deux petites embarcations et à paramétrer en séance une alerte sur un comportement suspect donné. L’analyse se fait sur interface tactile avec l’exploitation de modèles de menace. Le prototype a été déployé au sein d’administrations expérimentatrices, notamment la  Gendarmerie maritime de Marseille.  

L’objectif du projet est atteint puisqu’il assure la prise en compte de bout en bout du traitement des informations acquises en quasi temps réel : données capteurs, informations sur la météorologie, l’océanographie, géographiques, l’historique des navires, etc.

 

  • 10 Emplois créés et 20 Emplois maintenus
  • 1 Thèse 
  • Conférences, colloques, 9 manifestations à l’international 

 

Porteur du projet
DCNS
Partenaires industriels
CHRISAR Software Technologies, Rockwell Collins, Thales Alenia Space, Pegase Systems, CLS, Sofresud, Fidens, Sopra Group, Intuilab, Ecomer
Partenaires recherche
Onera, Armines, Université Paul Sabatier (Toulouse)
Budget
6 930 K€
Cofinanceurs publics
FUI, Collectivités territoriales PACA
Année de labellisation
2008
Année de cofinancement
2009