SECMAR

Terminé

Systèmes de sécurité des biens, des personnes et des installations présents dans une zone maritime sensible.

Le projet SECMAR a pour objet d’apporter une réponse concrète à la détection d’une menace terroriste qui utiliserait la mer, en surface ou sous la surface, comme axe privilégié d’attaque d’un site côtier sensible.

T1-SECMAC-01

SECMAR

SECMAR

Pour ce faire les industriels et les laboratoires de recherche de la région PACA se sont regroupés en vu de réaliser un prototype d’un système de détection d’intrusion sur une zone maritime sensible de la région PACA. Ce projet comporte deux phases. Les travaux de la Phase 1 ont amené les acteurs de ce projet à choisir pour site de déploiement des équipements de détection un des terminaux pétrolier du Grand Port Maritime de Marseille situé dans le golfe de FOS.  Après une classification des menaces terroristes spécifiques à ce site, des expérimentations ont été menées. Ces expérimentations et les analyses qui ont suivies, ont permis de définir un prototype d’un système de surveillance adapté aux zones maritimes sensibles fédérant des moyens de détection hétérogènes et complémentaires et tenant compte des contraintes inhérentes à ce type d’environnement. Le système de surveillance SECMAR ainsi défini intègre, dans une architecture matérielle et logicielle ouverte, modulaire et générique, des moyens de détection Sonar, Radar et Optronique qui ont été développés en Phase 2 par les partenaires. En complément de ces senseurs de haute technologie, le Centre à Terre est en charge d’appliquer aux données reçues de ces senseurs et des senseurs en service au port (VTS, AIS) des traitements innovants de fusion et de détection de comportement anormaux. En cohérence avec l’objectif d’apporter une réponse concrète aux menaces asymétriques le prototype SECMAR développé en Phase 2 a été utilisé par des opérateurs du Grand Port Maritime de Marseille pour une expérimentation longue durée de 6 mois de manière à permettre dans un environnement réel et en opération 24 h/24 la réalisation des tests de validation et la promotion du système.

Porteur du projet
Thales Underwater Systems
Partenaires industriels
Phase 1 : Thales Services Toulon, ACSA, ECA, Bertin Technologies, Cesigma, Chrisar Software Technologies, CS Communications, Degreane Horizon, NAFCO, Diginext, IRTS, Grand Port Autonome de Marseille / Phase 2 : Thales Services Toulon, Thales Radar, Bertin
Partenaires recherche
Phase 1 : Université Sud Toulon Var (LSEET et I3S), ISEN Toulon, LIRM Montpellier, Armines (CMA Sophia), ENSSAT (Bretagne) / Phase 2 : ISEN Toulon, CETMEF, Armines (CMA Sophia)
Budget
13 000 K€
Cofinanceurs publics
FUI, Collectivités territoriales PACA
Année de labellisation
Phase 1 : 2006 - Phase 2 : 2007
Année de cofinancement
Phase 1 : 2006 - Phase 2 : 2007