SCANMARIS

Terminé

Surveillance et contrôle des activités des navires en mer

Le projet SCANMARIS vise à réaliser un système d’aide à la sauvegarde des frontières maritimes qui mette en oeuvre des modules d’apprentissage et des règles d’investigation dans le but de détecter les comportements douteux de navires.

Scanmaris.JPG

A ce titre, le projet permet d’étudier, évaluer et développer des méthodes et un outil logiciel pour :

  • Analyser les vulnérabilités liées au trafic maritime dense (grand nombre de navires) et à leur diversité (marchand, citerne, ferry, pêche, plaisance, etc.) sur une zone maritime réglementée.
  • Traiter, croiser, fusionner et exploiter des données hétérogènes issues de différents capteurs et bases de données disponibles pour établir une situation renseignée et permanente du trafic maritime.
  • Surveiller et caractériser les routes (itinéraires) des échanges commerciaux (corridor, autoroute de la mer, transport de passagers, cabotage, pêche, etc.), les flux des marchandises (hydrocarbure, gaz, container, produits chimiques, vrac, passager, etc.) et les activités illicites (comportement anormaux de navires suspects). 

Le projet doit permettre d’évaluer et tester des méthodes et des technologies innovantes comme :

  • L’apprentissage des déplacements des navires (itinéraires et comportements)
  • L’élaboration de modèles des flux des marchandises et de passagers
  • L’élaboration de modèles d’anomalies (événements accidentels et suspects comme les trafics de produits illicites)
Porteur du projet
DCNS
Partenaires industriels
Sofresud, Ecomer
Partenaires recherche
Armines, CNRS , INP Toulouse , Université Paul Sabatier, Université Toulouse (IRIT)
Budget
2 000 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2007
Année de cofinancement
2007