Surveillance et interventions maritimes

L’évolution climatique mondiale, les risques naturels et biologiques et l’accroissement des activités humaines fragilisent les environnements maritimes et conduisent à reconsidérer la prévention de façon globale.

Des périmètres multiples

La prévention des risques environnementaux liés à la mer est traitée selon leur origine.Les risques liés à l’activité humaine concernent les différentes pollutions, la dérive d’engins flottants, l’évolution du trait de côte et l’artificialisation du littoral.Les risques liés au changement climatique concernent principalement la montée des eaux et son impact sur le littoral.Les risques naturels concernent les intempéries, les glissements de terrain, les phénomènes sismiques et volcaniques et leurs conséquences maritimes.Les risques biologiques concernent les proliférations toxiques et l’altération induite des éco systèmes et de la bio diversité.

L’innovation technologique face aux enjeux

Les clefs de l’innovation reposent sur :

  • Les systèmes d’acquisition, les systèmes informatiques et leurs réseaux, les outils logiciels de traitement de données et d’aide à la décision
  • Les équipements marqueurs et capteurs, les dispositifs sousmarins, à terre et aériens et les moyens d’intervention
  • La modélisation des environnements, des équipements et des missions.

Les enjeux stratégiques couvrent :

  • L’intégration et la globalisation des systèmes de surveillance et d’intervention
  • La mise en oeuvre de politiques concertées de sécurité et sûreté sur les territoires
  • La chaîne de gestion de crise.

Des potentiels de marchés émergents

Pour les risques liés à l’activité humaine, le potentiel concerne essentiellement le vaste marché de l’assurance. Pour les risques naturels et les systèmes d’alerte précoce, il s’agit de marchés institutionnels, locaux, nationaux voire supranationaux.

Des pistes multiples de synergies locales

Les régions PACA et Languedoc-Roussillon rassemblent de multiples acteurs mondiaux de la gestion et la prévention des risques maritimes environnementaux : laboratoires de recherche spécialisés (Ifremer, Centre Océanologique de Marseille, Inéris, Observatoire Océanographique de Villefranche-sur-Mer,…), fournisseurs de technologies de mesures, de
systèmes d’informations complexes (Thales, EADS) et d’outils de gestion de crise (Véolia). Autour des utilisateurs finaux, le pôle Mer Méditerranée fédère toutes les compétences des acteurs présents sur ses territoires d’influence.

Les projets les plus récents

Etat du projet : En recherche de financement En cours Terminé

SGOHA

Porteur du projet : SYSTEL

SEA4M

Porteur du projet : SOFRESUD

DIAMANT

Porteur du projet : CS

OASSYS

Porteur du projet : DCNS/SIREHNA

Le projet OASSYS vise à concevoir un voilier robot de 15 à 30 mètres pour des missions d’observation et de surveillance. Ce navire pourra naviguer de façon totalement autonome s...

LITTO3D

Porteur du projet : SHOM (Donneurs d'ordre : Région PACA & DREAL)

Les événements météorologiques extrêmes qui touchent régulièrement les territoires littoraux, soulignent la nécessité de mettre en place tous les moyens de prévision, de prévent...

DéAIS

Porteur du projet : Ecole Navale-IRENav

L’espace maritime est soumis à une activité croissante qui a favorisé l’apparition de systèmes de localisation de navire tel que l’AIS qui permet aujourd’hui une surveillance du...

AIRMES

Porteur du projet : Eurogiciel

La surveillance des infrastructures (réseau électrique, voie ferrée…) est l'’une des priorités des industriels. Bien qu’'efficaces, les solutions de surveillance actuellement ut...

SWAMSI

Porteur du projet : SIGNALIS

Le projet s’inscrit dans le cadre du concept international d’e-navigation qui vise à améliorer la sûreté et sécurité de la navigation maritime en optimisant l’intégration des di...

AQUO

Porteur du projet : DCNS