TECH HROV

En recherche de financement

Briques technologiques pour systèmes sous marins robotisés dont ROV Hybride

ifremer_rov_hybride.jpg

Ce projet vise à développer les clefs technologiques innovantes destinées à une nouvelle génération d’engin sous marin d’inspection et d’intervention « compact » et « hybrides » (énergie embarquée et téléopération en mode autonome ou au travers d’un micro câble), pour une grande gamme d’immersion (de 100 m à 3000 m). Il permettra de proposer une nouvelle gamme de véhicules, très versatiles et optimisant le coût d’opération et d’exploitation pour un marché élargie offshore, militaire, océanographique.

Les briques du système développées dans ce projet TECH-HROV contribuent au développement industriel en partenariat, d’un engin complet HROV caractérisé par un déploiement banalisé à partir de navires porteurs non nécessairement équipés de système de positionnement dynamique et de moyens de mise à l’eau dédiés. L’objectif ultime est de proposer un HROV à batterie, télé-opéré au travers un micro-câble fibre optique « géré au fond », dont le coût OPEX sera optimisé par rapport aux systèmes existants. Les technologies concernées seront conçues pour favoriser la compacité et la basse consommation énergétique des actionneurs principaux et du système de gestion de la laisse du micro câble, pour des missions de type ROV.

Le projet TECH-HROV ira jusqu'à l’intégration des sous systèmes sur un véhicule de type ROV existant (Le Vortex de l’Ifremer), qui sera mis à disposition par l’Ifremer pour les qualifications fonctionnelles en piscine et en mer (CNRS).

Le projet Tech-HROV cible plusieurs types d’utilisation :

  • L’intégration des briques technologiques dans la réalisation de systèmes robotisés hybrides HROV, dont les coûts opérationnels seront très réduits par rapport aux actuels ROV
  • L’intégration dans les systèmes ECA existants : les robots de déminage, les systèmes autonomes type ALISTAR. ECA est très bien positionné sur ce créneau en tant que leader mondial pour les engins militaires télé opérés en guerre des mines
  • L’intégration dans des systèmes dont la faible consommation est critique, stations de mesures immergées par exemple
  • La commercialisation individuelle de sous-systèmes.
Porteur du projet
ECA
Partenaires industriels
OSEAN
Partenaires recherche
CNRS , IFREMER
Budget
4 309 K€
Année de labellisation
2010