URABAILA

En cours

Générateur hydrocinétique utilisant une ou plusieurs hydroliennes à flux transverse

Le projet URABAÏLA a pour but de développer un nouveau système de production d’électricité valorisant l’énergie des courants des marées ou fluviaux.

Le projet URABAILA a pour but de développer un nouveau système de production d’électricité valorisant l’énergie du courant des marées ou des fleuves.

Ce projet est structuré autour d’un réseau d’acteurs régionaux positionnés en PACA et en Aquitaine.

Dans un premier temps, une approche scientifique a été développée afin de caractériser les fleuves et d’identifier les sites favorables à l’exploitation d’hydroliennes. La vitesse d’écoulement est le principal critère, étant donné que la puissance générée est proportionnelle à la vitesse à la puissance 3.

Les travaux de recherche industrielle sur les briques technologiques (barge flottante, rotor, accélérateur de flux, multiplicateur, génératrice) se terminent actuellement. L’architecture retenue de l’hydrolienne correspond au meilleur compromis entre un rendement énergétique élevé et un coût de possession minimum afin d’atteindre le coût du kWh produit le plus faible possible.

Le prototype industriel composé de deux turbines de 9 kW est en cours de construction et sera testé dans l’estuaire de l’Adour à Bayonne à partir du mois d’octobre 2015. Il sera raccordé au réseau électrique et est équipé de ses propres capteurs de mesure afin d’évaluer ses performances en temps réel.

 Le retour d’expérience qui sera engrangé au cours de cette phase d’essai permettra d’établir :

  • le domaine de fonctionnement optimum de l’architecture des machines réalisées
  • les recommandations d’ordre administratif, réglementaire, financier et assuranciel nécessaires au déploiement de futurs projets industriels.

 

 

Porteur du projet
BERTIN Technologies
Partenaires industriels
EDF, K-EPSILON, UFO-Boat, CERENIS, Energie de la Lune, ICNERGIE, GPMB
Partenaires recherche
EPOC, M2P2
Budget
4 500 K€
Année de labellisation
2012
Année de cofinancement
2013