COSTAS

En cours

COntaminants dans le Système Trophique : phytoplancton, zooplancton, Anchois, Sardine

costas.jpg

L’objectif scientifique principal du projet COSTAS est d’apporter des connaissances utiles à l’appréhension des conditions qui favorisent l'accumulation et les transferts de contaminants organiques et métalliques au niveau des premiers échelons trophiques (autotrophes et hétérotrophes), puis dans un réseau de petits poissons pélagiques (anchois, sardine) dans le golfe du Lion. La problématique scientifique de ce projet s’inscrit donc dans un contexte de dégradation des écosystèmes en général, de volonté politique pour une gestion durable des ressources aux niveaux régional, européen et mondial et d’un besoin d’amélioration des connaissances pour donner les bases scientifiques à une telle gestion.

L’étude portera sur la contamination des écosystèmes marins par trois groupes de composés et éléments chimiques : les contaminants organiques persistants (polychlorobiphényles -PCB et polybromodiphényléthers -PBDE), le mercure (Hg) et le méthylmercure (CH3Hg) et d’autres métaux (Pb, Cd, Cu, Ag, Zn…) et leurs traceurs isotopiques.

Dans le schéma intégral des cycles biogéochimiques des contaminants dans les écosystèmes marins, l’assimilation des composés et éléments anthropiques dans les premiers maillons trophiques du plancton est encore mal comprise. Pourtant, les populations planctoniques jouent un rôle pivot dans l’écosystème marin en canalisant la matière organique vers les niveaux trophiques supérieurs.

Il s’agira donc d’étudier une chaîne trophique complète eau/ phytoplancton/ zooplancton/ petits pélagiques afin d’identifier et paramétrer les transferts des contaminants et des éléments étudiés dans ce réseau. Les petits poissons  pélagiques représentent une ressource exploitée importante dans le Golfe du Lion et un maillon trophique essentiel, entre le plancton et les espèces piscivores, elle-même exploitées. Leur contamination est donc un vecteur de transfert des contaminants vers le large et surtout vers des prédateurs supérieurs.

Porteur du projet
IFREMER
Partenaires industriels
Partenaires recherche
IRD, CEREGE, COM/LOPB
Budget
3 419 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2009
Année de cofinancement
2009