AMPED

En cours

Evaluation d'Aires Marines Protégées

Les Aires Marines Protégées (AMP) sont en train de devenir un outil de la gestion de stocks de poissons et de la protection de la biodiversité marine en raison de leur potentiel pour protéger des écosystèmes entiers et d’améliorer les rendements des pêcheries.

AMPED

Les Aires Marines Protégées (AMP) sont en train de devenir un outil de la gestion de stocks de poissons et de la protection de la biodiversité marine en raison de leur potentiel pour protéger des écosystèmes entiers et d’améliorer les rendements des pêcheries.

Il y a un intérêt croissant pour l’usage de réserves marines comme un instrument de gestion et de conservation des espèces mobiles, voire démersales et pélagiques. Puisque les espèces mobiles sont amenées à se déplacer en dehors des réserves, il est clair que les AMP offrent moins de protection et d’avantages à ces espèces. Cette complexité spatiotemporelle offre l’espoir que les réserves qui protègent certaines phases de leur vie, ou des habitats critiques le long des routes migratoires, offriront des avantages à ces espèces.

AMPED vise à comprendre ce besoin urgent à travers une analyse complète du problème à partir d’un assortiment d’angles complémentaires :

  • L’échantillonnage de données empiriques nécessaires pour comprendre le mouvement et les interactions des espèces de poissons
  • Le développement et l’utilisation de plusieurs modèles mathématiques et économiques
  • L’examen des implications de gouvernance de réserves marines à grandes échelles dans les eaux nationales et internationales. Ces méthodes seront appliquées dans trois systèmes différents, le Golfe de Lion, l’Afrique du Sud et l’Océan Indien, qui contiennent des espèces de haute valeur économique et/ou des espèces qui souffrent de la prise accessoire qui démontrent différents comportements migratoires
Porteur du projet
IRD SETE
Partenaires industriels
Partenaires recherche
IFREMER SETE, Université de nantes
Budget
3 795 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2008
Année de cofinancement
2008