SHAMASH

Terminé

Production de biocarburants lipidiques par des micro algues

T3-SHAMASH01_01

L’objectif de ce projet, était de tester une nouvelle voie de production à haut rendement de micro algues pouvant être utilisées dans la fabrication d’un nouveau biocarburant.

Les biocarburants issus d’algues oléagineuses présentent de nombreux avantages par rapport aux agro-carburants issus de plantes terrestres (colza, tournesol, etc.). Ces micro ‐ organismes permettent (i) des productivités  en huile transformable en biocarburant de 10 à 30 fois supérieures, et ce, sans rejet d’engrais ou de pesticides dans les nappes phréatiques, (ii) de mobiliser des terres non utilisables pour l’agriculture vivrière et (iii) d’envisager l’utilisation d’une source de CO2 d’origine industrielle.

L’objectif du projet Shamash,  pionnier en Europe sur cette thématique, consistait à explorer ce potentiel et à en évaluer la  faisabilité technico‐économique. De par son approche pluridisciplinaire, ce projet s’intéressait à l’ensemble de la filière, incluant les aspects biologiques (compréhension des mécanismes d’accumulation de lipides, recherche de souches à fort potentiel), la recherche de procédés de culture pour placer les microalgues en conditions optimales de production, la récolte de la biomasse, l’extraction de l’huile et sa caractérisation.

 

Retombées et perspectives

Le regroupement de huit partenaires académiques et industriels a permis d’identifier les verrous qui limitent l’exploitation industrielle de cette ressource, et de proposer des voies de recherche en vue de l’industrialisation de microalgues à vocation énergétique pour les décennies à venir. La thématique a stimulé un grand nombre d’articles dans les média.

  •  2 Brevets
  • 2 Publications en 2009 (parmi les articles les plus cités sur le thème) et12 publications/actes de conférence
  • 37 communications/colloques internationaux
Porteur du projet
Inria
Partenaires industriels
Alphabiotech, PSA, EADS
Partenaires recherche
LOV/OOV, UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE, CIRAD, GEPEA, CEA, Ifremer, Inria
Budget
2 864 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2006
Année de cofinancement
2006