ALGOMICS

En cours

Etudes globales de la conversion et du stockage de l'énergie chez les microalgues

Certaines microalgues sont capables de produire des molécules à forte teneur énergétique (hydrogène ou lipides) utilisables pour la production de biocarburants.

Photobio-Algomics.jpg

L’objectif du projet ALGOMICS est de lever des verrous biologiques limitant les capacités de production de ces microorganismes, en s’appropriant les concepts nécessaires à une domestication avancée du processus de conversion et de stockage de l’énergie solaire.

Pour ce faire, une compréhension approfondie du métabolisme reposant sur le développement d’une approche de biologie des systèmes sera déployée pour identifier les éléments régulateurs-clefs impliqués dans la régulation du métabolisme énergétique. Une ambition majeure du projet ALGOMICS est de constituer un réseau fortement intégré de laboratoires leaders en génomique, protéomique, métabolomique, fluxomique, génétique, physiologie et génie des procédés nécessaire à une compréhension globale du système.

Un modèle des interactions moléculaires intervenant pendant le processus de mise en réserve sera construit, analysé et validé. Ces divers éléments seront utilisés en vue d’identifier les éléments régulateurs (métabolites, gènes,…) et de proposer des stratégies innovantes d’amélioration des capacités de production de biocarburant.

 

Retombées et perspectives

De nombreuses souches de micro-algues affectées dans la conversion et le stockage de l’énergie ont été isolées et caractérisées, dont une souche surproductrice d’hydrogène et une sur-accumulatrice de biomasse et d’amidon. L’analyse protéomique des gouttelettes lipidiques a révélé la nature dynamique de ces organes de réserve. Un outil logiciel de prédiction des adressages intracellulaires des protéines a été développé. Un réseau du métabolisme carboné central et un modèle des interactions moléculaires, intervenant dans les processus métaboliques de mise en réserve ont été construits, analysés et validés.

Le projet ALGOMICS a largement participé au rayonnement scientifique et technique de la plate-forme HélioBiotec du CEA Cadarache, impliqué dans de nombreuses collaborations académiques et industrielles. Les outils développés dans le cadre d’ALGOMICS et les résultats obtenus, offrent de nouvelles perspectives en vue d’amélioration les souches de microalgues pour la production de biocarburants.

  • 20 Publications
  • 20 Communications
  • 3 Thèses 
Porteur du projet
CEA Cadarache
Partenaires industriels
Partenaires recherche
CEA Grenoble, GENOSCOPE, IBPC Paris, INSA Toulouse, CEA Cadarache
Budget
7 400 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2008
Année de cofinancement
2008