Biotechnologies bleues

De nouvelles applications pour les ressources biologiques marines Par l’extraction de molécules issues de sa biodiversité, la mer constitue un formidable réservoir propice à fournir durablement à l’homme de multiples composants à vocations médicales, cosmétiques, nutritionnelles, voire énergétiques : les biotechnologies marines et environnementales.

Un périmètre scientifique connecté aux applications industrielles

Les biotechnologies marines et environnementales concernent majoritairement la recherche fondamentale en biologie moléculaire et en génétique, ainsi que la recherche de molécules d’intérêt thérapeutique ou
industriel (cosmétique, nutrition, pharmacologie, …). À terme, ces recherches déboucheront sur des applications connexes : nanotechnologies, biocarburants, capture du CO2.

L’innovation technologique face aux enjeux

Les clefs de l’innovation reposent sur :

  • La recherche fondamentale en biologie, chimie, physique, génétique, modélisation, …
  • Les biotechnologies industrielles
  • La récolte d’espèces marines en milieu hostile
  • La capture et séquestration biologique du CO2

Les enjeux stratégiques couvrent :

  • Les intérêts thérapeutiques
  • L’innovation dans des secteurs industriels de grande consommation
  • La préservation de la biodiversité marine.

Des potentiels de marché à moyen terme

Les potentiels de marché se situent dans le moyen et long terme et présagent d’être importants et surtout très variés à travers le monde, dans des secteurs industriels majeurs : pharmacologie, nutraceutique, cosmétologie, alimentation humaine et animale, énergie et environnement.

Ressources et atouts du territoire

Le tissu économique régional reste faible par rapport aux potentiels industriels futurs, fixé sur différents bassins d’expertise scientifique. Les régions PACA, Languedoc-Roussillon et Corse bénéficient en effet de laboratoires référents en biodiversité marine et principes actifs : Observatoire Océanographique de Villefranche-sur-Mer, Arago à Banyuls, Centre Océanologique de Marseille, USTV, Ifremer à Sète, …Le pôle Mer Méditerranée renforce l’expertise régionale avec des partenariats sur des compétences complémentaires.

Les projets les plus récents

Etat du projet : En recherche de financement En cours Terminé

NQUEST

Porteur du projet : LOV - Observatoire Océanologique de Villefranche

TRANS'ALG

Porteur du projet : FERMENTALG

REGINA

Porteur du projet : Microphyt

RAS

Porteur du projet : UMPC - LBBM

Rapid Automated analysis of pathogens Vibrio in seawater by molecular Sensors Analyse rapide et automatisée de Vibrio pathogènes dans l'eau de mer à l'aide de capteurs moléculaire

PURPLE SUN

Porteur du projet : Inria

Serre de production de microalgues installée au laboratoire d’Océanographie de Villefranche-sur-Mer (LOV) permettant de sélectionner les photons d’intérêt pour les microalgues

POMARE

Porteur du projet : SAE - IRD Systématique, adaptation, évolution - Centre Polynésien de Recherche sur la Biodiversité Insulaire - IRD

PHYTO RECOLTE

Porteur du projet : INAVLVE

PHYCOVER

Porteur du projet : INRA

NEURAMARIS

Porteur du projet : NEURO-SYS