AMPHORE

Terminé

Aires Marines Protégées et gestion Halieutique par Optimisation des Ressources et des Ecosystèmes

Les Aires Marines Protégées sont un outil majeur de protection des habitats essentiels pour la reproduction et la croissance des écophases juvéniles.

AMPHORE

 Elles jouent un rôle prépondérant pour la conservation de la biodiversité. Leur efficacité à des fins halieutiques restant encore à démontrer, le projet AMPHORE se propose :

  • De définir des indicateurs biologiques, écologiques, économiques et sociaux à des fins de gestion écosystémique des pêches
  • De tester l’efficacité réelle des AMP et d’évaluer les activités économiques et les bénéfices induits par un travail de modélisation écosystémique, trophodynamique, bio-économique et multi-agents
  • De définir les mécanismes décisionnels qui conditionnent la mise en place des AMP et de définir des politiques régionales basées sur la notion de réseau d’AMP

L’étalonnage des indicateurs se fera par analyse de données historiques (2 estuaires français) et par analyse comparative (6 estuaires africains). L’efficacité des AMP, l’étude des mécanismes décisionnels et de gouvernance, seront étudiés à partir de réserves de taille et d’ancienneté variables, situées en France (3), en Mauritanie (1) et au Sénégal (1). 

Porteur du projet
IRD
Partenaires industriels
Partenaires recherche
Centre de Recherches Océanographiques de Dakar, Institut Mauritanien de Recherches Océanographiques et des Pêches, CNRS/Universités de Montpellier 1&2/Ifremer/IRD (ECOLAG), Ifremer Nantes, Cemagref (Cestas), Agrocampus Rennes,, Centre d’économie et d’éthique pour l’environnement et le Développement, UBO/Ifremer (AMURE), Commission Sous Régionale des Pêches, UNS (Ecomers), Centre National des Sciences Halieutiques de Boussoura, Nouadhibou
Budget
4 341 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2007
Année de cofinancement
2007