Aquaculture durable

Une production durable de ressources biologiques marines Recouvrant 70% de la surface du globe, la mer demeure un formidable réservoir de biodiversité, objet de pêches, d’extractions de molécules, de nourritures et plus récemment d’aquacultures marines

Un périmètre ajusté aux spécificités régionales

Alors que l’aquaculture englobe tout ce qui concerne la production animale ou végétale en milieu aquatique, le programme fédérateur du pôle Mer Méditerranée cible en priorité la pisciculture marine, fortement active sur ses territoires d’influence, et en complément la conchyliculture, la mytiliculture, l’ostréiculture et l’algoculture (microalgues notamment).

L’innovation technologique face aux enjeux

Les clefs de l’innovation reposent sur :

  • L’ingénierie des espaces et des modes de production
  • La qualification des nouvelles espèces
  • La prise en compte des risques sanitaires et des réglementations
  • La production d’algues et l’industrialisation des recherches sur les microalgues.

Les enjeux stratégiques couvrent :

  • La réponse aux nouveaux défis alimentaires
  • La limitation de l’impact environnemental
  • La cohabitation des économies littorales.

Des potentiels variables sur des marchés variés

Le marché de la pisciculture concerne d’une part la production de poissons pour la consommation (secteur fortement concurrencé par les pays asiatiques qui la pratiquent à grande échelle) et d’autre part, la production
d’alevins pour alimenter les fermes aquacoles (marché mondial à forte demande). La culture des algues pour les biocarburants ou la cosmétique en est encore au stade de la recherche mais promet de belles perspectives.

Des ressources territoriales avérées

Les activités aquacoles sont assurées par de nombreuses petites structures en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc Roussillon et Corse, ayant, pour certaines, un
rayonnement européen (fermes de grossissement) voire mondial (écloseries). La production de microalgues est générée par des start-up.
Le territoire bénéficie de l’expertise R&D de ses laboratoires : Ifremer, INRA, CEA, Université Sud Toulon Var, Centre Océanologique de Marseille, Observatoire Océanographique de Villefranche-sur-Mer et Observatoire de Banyuls, Institut Océanographique Paul Ricard, CIRAD, etc.

Les projets les plus récents

Etat du projet : En recherche de financement En cours Terminé

VIBEA

Porteur du projet : IXBLUE

NAT FRESH FISH

Porteur du projet : NAT FRESH PROCESS

INNOZONE

Porteur du projet : EMYG

BEEA

Porteur du projet : Médithau

ANJEA

Porteur du projet : INAVLVE

ACDC

Porteur du projet : FERME AQUACOLE CACHALOT

ABONDANCE

Porteur du projet : INAVLVE

NINAQUA

Porteur du projet : Le Gouessant

Les entreprises de la filière aquacole française : aquaculteurs, fabricants d'aliments, fournisseurs d'ingrédients ont décidé de conduire une réflexion globale sur les matières...

ECO-ECRIN

Porteur du projet : EARL Cambon et fils