Port du futur

Aménagement du littoral pour des ports plus propres, plus économes, plus sûrs... En concentrant l’essentiel des activités humaines et maritimes, le littoral porte de nombreux enjeux du domaine marin, cristallisés au niveau des ports sur les problématiques sécuritaires, économiques et écologiques environnementales.

Un périmètre multidimensionnel et encadré

Le Port du Futur devra s’adapter aux évolutions sociétales, environnementales, économiques, techniques, et prendre en compte l’accueil des « navires du futur ».
Qu’ils soient port de commerce, de pêche, de plaisance, militaire, ou, comme le plus souvent, une association de ces différentes typologies, les ports devront anticiper les changements climatiques, favoriser l’acceptabilité sociétale, développer la modularité, les liaisons ville/port, et la gestion opérationnelle durable. Ces problématiques sont considérées selon une démarche de développement durable et dans le cadre de dispositifs législatifs présents et futurs.

L’innovation technologique face aux enjeux

Les clefs de l’innovation reposent sur :

  • La conception des ouvrages maritimes
  • Les méthodes de gestion opérationnelle des ports
  • La maîtrise de l’énergie et des fluides
  • L’intégration environnementale.

Les enjeux stratégiques couvrent :

  • L’élaboration de concepts portuaires innovants
  • Les solutions court et moyen terme de refonte des ports existants
  • La maîtrise du développement des activités économiques multiples.

Des potentiels de marché mondiaux, en création et en modernisation

Le marché des installations portuaires se mesure à l’échelle mondiale. La construction de nouveaux ports, pour soutenir l’activité maritime croissante, est une réelle opportunité, mais le marché mondial de modernisation et d’extension semble le plus prometteur, pour des ports datant déjà de plusieurs dizaines d’années.

Un territoire « vitrine »

Les régions PACA, Languedoc-Roussillon et Corse disposent de sites portuaires significatifs : le Grand Port Maritime de Marseille, les ports de commerce de Toulon, Sète, Nice, les ports de grande plaisance de Cannes, Antibes, Monaco, le port de pêche de Sète, et 167 ports de moyenne et petite plaisance, dont Port Camargue le plus grand d’Europe. De nombreux projets y sont engagés.

Les acteurs régionaux de Recherche et Formation apportent leurs compétences sur des « briques technologiques » ou interviennent de manière transverse. Depuis 2006, le pôle Mer Méditerranée fédère dans un groupe de travail actif toutes les composantes régionales : architectes, bureaux d’étude, industriels, entreprises de BTP, entreprises de service, collectivités
locales et les structures locales d’expertise scientifique française (CETMEF, CETE, …).

Les projets les plus récents

Etat du projet : En recherche de financement En cours Terminé

DIAMOND

Porteur du projet : LERM SETEC

Les quais d’accueil des navires, sont des éléments d’infrastructures portuaires stratégiques, car toute dégradation non maitrisée de leur état peut conduire à des pertes directe...

EGEE

Porteur du projet : TTC - TAORMINA TECHNOLOGIES CONCEPTS

DRUMVIE

Porteur du projet : CNIM

4TRAX

FOST

Porteur du projet : FOC TRANSMISSIONS

PORTPASS

Porteur du projet : SIFA

SEDIVALD

Porteur du projet : Armines-Ecole des Mines de Sophia Antipolis

DEPOLTEX

Porteur du projet : IDRA Environnement