LNG’Trust

En cours

Amélioration du transfert en toute sécurité de GNL de navires à navires

La règlementation maritime internationale, dans certaines zones du globe, oblige déjà les armateurs de bateaux à réduire les émissions de soufre. Cette obligation va se généraliser.

La règlementation maritime internationale, dans certaines zones du globe, oblige déjà les armateurs de bateaux à réduire les émissions de soufre. Cette obligation va se généraliser.

Une des solutions les plus prometteuses, pour répondre à cette exigence, est d’utiliser le GNL comme combustible pour les navires.

Il existe aujourd’hui deux freins majeurs technologique au développement du GNL : l’existence de réseau de distribution à proximité des ports de commerces et le soutage des navires lorsqu’ils sont en escale.

Le projet LNG’Trust développera une solution technique innovante, sécuritaire et économique qui facilitera les opérations de transfert du GNL du bateau souteur vers le navire client. Au moyen d’un bras piloté, les connexions et déconnexions seront optimisées, pour un temps de mise en œuvre compétitif, et la sécurité sera renforcée pour une utilisation en eaux protégées.

 

Retombées et perspectives

Le projet LNG’Trust représente en termes d’emplois sur 24 mois,  un volume de 9 ETP.

Une fois le produit commercialisé, la fabrication, le service et la vente des pièces détachées permettront de pérenniser 6 à 7 ETP, avec un prévisionnel de deux systèmes vendus par an, sur une période de 10 ans.

Porteur du projet
CNIM
Partenaires industriels
D2M
Partenaires recherche
IRPHE
Budget
3 014 K€
Année de labellisation
2015
Année de cofinancement
2016