ALTER EGO

Terminé

Réseau de communication intelligent et décentralisé appliqué aux pièces de navires

ALTER EGO

L’industrie navale (construction neuve / maintenance) est en butte à des problématiques particulières. L’une d’entre elles est le manque de disponibilité et de qualité de l’information sur un grand nombre de pièces différentes et en petite série. Cela se répercute par un manque de réactivité et de compétitivité des entreprises du secteur naval. Pour apporter des réponses, le projet ALTER EGO vise à créer un réseau de communication alternatif entre des objets en s’appuyant sur une nouvelle méthodologie d’optimisation des processus, ainsi que des composants logiciels et électroniques. Pour ce faire, il intègre des processus d’automatisation et de gestion de la logistique, de la maintenance et de la qualité. Cette solution a pour objectif d’optimiser la construction et la maintenance en améliorant la gestion des stocks, les flux de matériels et la connaissance de l’état de fonctionnement des systèmes… L’objectif du projet est de faire émerger un système consolidé et compétitif permettant d’apporter à l’opérateur un système intuitif de présentation d’information et d’aide à la décision grâce à un réseau discontinu d’objets communicants : Intercommunication ambiante passive spatiotemporelle.

 

Retombées et perspectives

Ce projet a permis l’émergence du projet MIDO.

Porteur du projet
ANTALIOS
Partenaires industriels
DCNS, EDF, Eurocopter
Partenaires recherche
CNRS / Université Paul Cézanne / USTV (LSIS)
Budget
1 900 K€
Cofinanceurs publics
BPI FRANCE FAISABILITE
Année de labellisation
2010
Année de cofinancement
2012