TSUMOD

Terminé

Amélioration de la modélisation numérique de la génération, propagation et amplification des tsunamis

tsumod.jpg

Les objectifs du projet TSUMOD sont d’améliorer et de développer des méthodes nouvelles dans le domaine de la simulation numérique des tsunamis, dans le but d’accroître la connaissance des processus sur la génération, la propagation et l’amplification côtière des tsunamis.

Les principaux travaux du projet concernent :

  • La modélisation de la source sismique des grands tsunamis transocéaniques en prenant en compte le temps de montée de la rupture qui peut avoir une influence au moins en champ proche.
  • Le couplage avec un modèle dispersif permettant d’estimer l’ensemble des incertitudes et du rôle des différents paramètres des modèles.
  • L’utilisation de la simulation numérique pour l’évaluation du risque tsunami, en particulier dans des régions où les longues périodes de retour ne permettent pas de disposer de catalogues complets. Focalisation sur les processus mécaniques de la génération des glissements sous-marins tsunamigéniques, et analyse de leur rôle respectif, en contexte de marge active (Equateur-Colombie, Chypre) ou sur d’autres marges où de fortes accumulations sédimentaires peuvent générer des tsunamis (marge égyptienne, mer Ligure).
  • Etudes des sources en zone de subduction, des événements en contexte avant-arc ou arrière-arc (Equateur-Colombie, Nouvelles Hébrides) ainsi que des cas anciens, mal connus (Crète) qui seront réévalués.

Le projet TSUMOD rassemble une large communauté de modélisateurs de tsunamis, en collaboration avec des géophysiciens, des océanographes, des physiciens. Le projet comprend la mise au point et l’adaptation d’outils numériques, qui s’appuient sur des approches expérimentales et sur l’interprétation de données géophysiques sur les marges exposées.

Porteur du projet
CEA/DAM
Partenaires industriels
Partenaires recherche
CNRS - USTV (LSEET), Université de Nice Sophia Antipolis - CNRS-IRD (Géosciences Azur), CNRS (LEGEM), CEMAGREF
Budget
1 255 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2005
Année de cofinancement
2005