RATCOM

Abouti

Système Hautement Interactif d’Alerte au Tsunami

Le projet RATCOM vise à développer un système d’alerte pour les tsunamis et les submersions côtières.

ratcom.jpg

 Le projet est articulé autour de deux composantes fonctionnelles majeures :

  • Une composante montante dont la fonction essentielle est de délivrer, à partir de traitements automatiques sur les mesures collectées en mer et à terre, une information qualifiée et coordonnée d’alerte au risque tsunami minimisant, en particulier, le taux de fausse alarme. En complément de ces traitements temps réel, des outils d’aide à la décision, basés sur la modélisation et la simulation, sont élaborés et mis à la disposition des organismes chargés de gérer les crises et de déclencher les interventions.
  • Une composante descendante, dont la fonction essentielle est de proposer des moyens de communication performants et fiables permettant de transmettre l’alerte en réseau local, puis d’en faire une diffusion de masse. Elle comprend un réseau de télécommunication sécurisé pour les professionnels appelé Secunet, de type Extranet, offrant des services adaptés, et relié à des réseaux de diffusion des messages vers la population : sirènes, panneaux à messages variables (PMV), réseau de téléphones fixes et mobiles, réseau satellite, radio et télévision. Les autorités nationales et locales ainsi que les acteurs opérationnels de la gestion des risques sont associés à ce projet au sein d’un groupe d’utilisateurs qui a pour mission de se prononcer sur la pertinence et la cohérence avec l’existant des solutions proposées et retenues dans RATCOM.
Porteur du projet
Thales Alcatel Alenia Space
Partenaires industriels
DCNS, C2 Innovativ Systems, ACRI IN et ACRI ST, Eutelsat, SFR, Cedralis, JP GEO, Météo France, Process, Eurécom
Partenaires recherche
Ifremer, Université de Nice Sophia Antipolis - CNRS-IRD (Géosciences Azur), BRGM, ISEN Toulon, CEA / DAM
Budget
7 095 K€
Cofinanceurs publics
FUI et Collectivités territoriales PACA
Année de labellisation
2007 - Colabellisé avec les Pôles Risques et SCS
Année de cofinancement
2008