REGAL

Abouti

REalimentation et Gestion Active des nappes Littorales

REGAL.JPG

La surexploitation des eaux souterraines, liée à la densité démographique et à la fréquentation touristique, est une question particulièrement sensible dans le bassin méditerranéen, où certains sites sont déjà à la fois confrontés à une pénurie de la ressource et à sa contamination par l’eau salée. En effet, la diminution du niveau d’une nappe phréatique littorale tend à laisser remonter le biseau salé, zone d’interface entre l’aquifère côtier et la mer ; le réchauffement climatique constituant un facteur aggravant du phénomène.

Le projet REGAL – Réalimentation et gestion active des nappes littorales – apporte une réponse en agissant à deux niveaux : par la modélisation de la nappe et du biseau salé pour fournir un outil de gestion active au gestionnaire de la ressource et par l’injection d’eau traitée à la limite du biseau salé pour constituer une barrière hydraulique qui empêche l’intrusion de l’eau de mer.

Retombées et perspectives

Les perspectives sont réelles dans un contexte de changement climatique, avec la problématique croissante de rareté de la ressource en eau, dans tous les périmètres de proximité de stations d’épuration des eaux usées urbaines côtières.

Ce type de solution permet de contrôler et gérer la réalimentation artificielle des nappes

Porteur du projet
VEOLIA
Partenaires industriels
ACRI In, Imageau
Partenaires recherche
BRGM, Géosciences Montpellier
Budget
1 405 K€
Cofinanceurs publics
Projet autofinancé
Année de labellisation
2006
Année de cofinancement
2008