EXTREMA

Abouti

Episodes météo climatiques et redistribution des masses sédimentaires et des polluants associés au sein d’un système côtier

extrema.jpg

Il s’agit, dans le cadre du changement global et de l’amplification avérée des événements météo climatiques de grande ampleur qui sont générateurs de transferts de masses importants, de préciser la variabilité des flux et des concentrations de polluants au niveau du delta du Rhône et ce, afin d’évaluer la vulnérabilité de l’environnement soumis aux aléas climatiques au cours des 20 à 30 prochaines années.

Le projet EXTREMA va ainsi permettre de répondre à :

  • l’évolution de la fréquence des épisodes météo climatiques extrêmes sur la zone côtière du Golfe du Lion en s’appuyant sur les chroniques historiques du siècle dernier (précipitation, poussières atmosphériques, crues, inondations, tempêtes, cascading).
  • de quantifier les flux évènementiels générés par les épisodes météo-climatiques intenses par rapport aux flux moyens annuels (flux liquides/flux solides – radionucléides artificiels et métaux traces associés).
  • de caractériser la nature et la typologie des flux extrêmes en identifiant les vecteurs préférentiels de transfert (suspension/charriage, dispersion/translocation, chenaux…).
  • d’établir des relations empiriques forçage/flux au sein des différentes zones ateliers (grand bassin versant/bassin de taille restreinte) utiles à la fois aux extrapolations et aux approches prédictives.
  • de connaître l’intensité de la redistribution des contaminants au sein des différents compartiments de la géosphère.
  • d’identifier les points de concentration et de focalisation, et les compartiments-puits.
  • d’évaluer la durée des déséquilibres engendrés par les aléas climatiques (réversibilité ou irréversibilité, phénomènes de seuil et changements abrupts).
  • d’évaluer la vulnérabilité des environnements côtiers au changement climatique global pour les 20 à 30 prochaines années.

Retombées et perspectives

  • 21 Publications
  • 2 Chapitres ouvrages
  • 23 conférences
  • 1 présentation poster
  • 6 Thèses
Porteur du projet
IRSN
Partenaires industriels
Partenaires recherche
IFREMER, CNRS Languedoc Roussillon, CNRS PACA, Université Paul Sabatier
Budget
3 062 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2006 - Colabellisé avec le Pôle Risques
Année de cofinancement
2006