ACTISOL

Abouti

Ecotechnologie de recharge artificielle de nappes par des eaux usées

ACTISOL

L’objectif du projet Actisol est de définir la performance économique, environnementale et sanitaire et la mise en œuvre technique et opérationnelle d'un système épuratoire innovant et maîtrisé. Ce système est basé sur la mise en place de barrières réactives, adaptées par exemple à la recharge artificielle par des eaux usées traitées,  de nappes côtières impactées par l’invasion d’eau saline. Il s’agit de bassins d’infiltration d’eaux usées traitées, dont la capacité réactive épuratoire est maîtrisée. La couche filtrante innovante appelée barrière réactive, est conçue à base des sols locaux, avec des assemblages de matériaux et une ingénierie spécifiques, en fonction des formations géologiques et de la configuration hydrogéologique locales, de la qualité d'eau à épurer et des objectifs épuratoires.

Les contraintes environnementales et sociales en lien avec ce dispositif, font l'objet d'études sanitaire et d'acceptabilité sociale.

 

Retombées et perspectives :

Une méthodologie de construction d’une Barrière Perméable Réactive (BPR) a été développée, afin d’affiner le traitement d’eaux usées urbaines traitées, avant de les restituer au milieu naturel par infiltration dans le sol.

Les principaux avantages de cette technologie sont :

  • sa bonne capacité d’épuration des effluents, vis-à-vis de la turbidité et de la matière organique, des micro-organismes, des métaux et des polluants émergents ;
  • sa simplicité d’exploitation.

Les principales limites de cette technologie concernent :

  • une emprise foncière importante,
  • la nécessité d’adapter la composition de la BPR à chaque sol et qualité d’effluent, puis la réalisation de tests avant sa mise en œuvre opérationnelle;
  • une qualité de l’effluent à surveiller pour certains paramètres, notamment les composés azotés

Ce projet a montré également des difficultés administratives à mettre en place des solutions de recharge de nappe par eaux usées traitées. L’efficacité et la maintenance à long terme de BPR ou le devenir des composés retenus par les BPR restent à évaluer pour pérenniser cette technologie.

Porteur du projet
VEOLIA
Partenaires industriels
GRS Valtch, Solexperts France, ARTELIA
Partenaires recherche
BRGM
Budget
1 949 K€
Cofinanceurs publics
DGCIS dans le cadre l'Appel à projets EcoIndustries
Année de labellisation
2009
Année de cofinancement
2009