Environnement et aménagement du littoral

  • 53 Projets financés
  • 69 Projets labellisés
  • 1 Plateformes collaboratives
  • 111M€ Budget de projets labellisés

La mer méditerranée abrite de vastes ressources dont l’exploitation durable constitue un enjeu majeur et offre une diversité de services écosystémiques qu’il est essentiel de maintenir.

DAS 5 environnement et aménagement du littoral Pôle Mer Méditerranée

Les zones littorales sont attractives et concentrent de fortes densités humaines nécessitant une organisation adaptée en particulier pour les aménagements littoraux. Elles accueillent en moyenne cinq fois plus de population que le reste des territoires. Cette forte anthropisation associée au changement climatique accroit les conséquences des risques naturels.

Un vaste périmètre d’intervention

Ce domaine d’action porte sur le développement des produits et services pour gérer et aménager durablement le littoral et le milieu marin. Il intègre la surveillance de la qualité du milieu, la prévention des risques environnementaux, les services adaptés aux usages touristiques, l’information pour l’observatoire citoyen, la conception et la réalisation d’aménagements côtiers durables, le génie écologique côtier.

Un marché potentiel à la hauteur des enjeux

Les réglementations européennes et nationales sur la préservation de l’environnement s’imposent progressivement dans les projets d’aménagements côtiers, ainsi que pour les activités littorales et marines. Pour répondre à ces enjeux, de nouveaux concepts et de nouvelles filières se développent, en particulier :

  • la métrologie et l’instrumentation,
  • l’océanographie opérationnelle,
  • la protection des espaces naturels,
  • les services aux usagers,
  • les observatoires éco-citoyens,
  • les sciences participatives,
  • les aménagements intelligents, multifonctionnels et intégrés,
  • l’éco-conception des ouvrages côtiers,
  • le génie écologique.

Le marché de la surveillance de la qualité du milieu marin croît, depuis ces vingt dernières années. En France, ce marché représente 50 millions d’euros par an, et 80 millions à moyen terme, avec l’application de la DCSMM. Au plan mondial, le marché de l’instrumentation lié à l’environnement est estimé à 9 milliards d’euros, en croissance de 10% par an.

Les aménagements côtiers durables et le génie écologique côtier sont des marchés émergents.

Innover pour surveiller, aménager et restaurer

Pour ce qui est de la métrologie, les innovations portent sur les capteurs in situ qui intègrent les biotechnologies et les nouvelles technologies de l’information, les vecteurs légers (gliders, AUV, mini-ROV,…), et l’architecture de bases de données hétérogènes. Les nombreux projets portuaires de reconfiguration ou de création, sur la façade méditerranéenne, sont autant d’opportunités pour développer des solutions innovantes.

Un travail en réseau

En partenariat avec le Ministère en charge de l’écologie et l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, le Pôle participe à l’émergence de la filière du génie écologique côtier. Les acteurs et participants de ces projets, entreprises, laboratoires, centres de formation, possèdent un niveau d’excellence mondiale et commencent à exporter leur savoir-faire.

L’annuaire de la filière du Génie Écologique Côtier en Méditerranée est disponible sur notre site internet.